mercredi 18 décembre 2019

Les lectures de l'Avent JOUR 18 : Dans les yeux d'une ado: DIVERGENT de Veronica Roth







Le pitch : 

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver... ou la tuer.



Ce qu'en pense C.: 

Avant de me lancer dans la lecture de cette série, plusieurs personnes m'ont dit : « C. ne lit pas ce livre directement après Hunger Games, tu risques d'être déçut... Ca ressemble beaucoup à H-G... » Enfin vous voyez à peu près le genre ? Donc j'ai commencé le livre quelques mois après avoir lu les ''Hunger Games'', mais quand j'ai décidé de me lancer, je l'avoue, j'étais très réticente ! Je me disais  «  Et si ça ne me plaisais pas ? Peut être qu'a cause d'Hunger Games je ne vais pas apprécier l'histoire et que je vais être déçu » car j'avoue, je n'aime pas être déçu par un livre car après je me met à râler... et bhe contrairement à mon opinion basé sur les avis d'autres personnes, j'ai été agréablement surprise ! Je pense que mes goûts influencent aussi cet avis car étant une fan de dystopie … On aime bien oublier les petites imperfections des histoires... Mais cela ne contredit pas mon opinion, j'ai adoré l'histoire de ce premier tome. Un monde, divisé en 5 factions : Les Altruistes (Bénévoles), les Erudits (Savants), les Fraternelles (Paysans), Les Sincères (les francs) et pour finir les Audacieux (les têtes brûlées) constituent une nouvelle démocratie. Normalement, chaque habitant de cette ville rentre que dans une seule catégorie mais Tris, elle, rentre dans 3 à la fois... On appelle cela, la divergence. Béatrice ou Tris, est une Divergente, son cerveau n'est pas conçut comme tous le monde, elle aurait des tendances altruistes, érudits et audacieux Pour survivre, les Divergents doivent cacher au monde leurs identités au risque de se faire tuer.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire