Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Mon âme soeur (ou presque)
La disparition de Stéphanie Mailer
Someone Real










dimanche 15 juillet 2018

LOVE PLAY de Alfreda Enwy


Le pitch

Johanna se l’était pourtant juré  : plus jamais elle ne se laisserait approcher, et encore moins séduire, par un garçon. Si elle a accepté d’aller parler à Ryan, c’est uniquement pour rendre service à Poppy, sa meilleure amie. Elle était loin de penser que ces yeux bleus posés sur elle la troubleraient autant et lui feraient perdre tous ses moyens. Loin de penser aussi que ces sensations lui avaient manqué… Mais elle doit se reprendre, Ryan est tout sauf un homme pour elle, et il ne mérite certainement pas qu’elle renonce à sa nouvelle règle. Star de l’équipe de basket à l’ego surdimensionné et incorrigible dragueur, pour lui, l’amour n’est qu’une partie de plus. Non, vraiment, Johanna ne reviendra pas sur sa décision  : elle n’a plus envie de jouer…

Ce qu'en pense L. :

Tout d'abord merci à HQN pour la couverture. Ce n'est qu'un détail,mais enfin les personnages sur la couverture ressemblent aux héros du roman !! C'est quand même la base mais ça arrive quasiment jamais c'est fou !!
Ensuite, romance universitaire, une vrai : good point !!
Du sportif, une fille avec du tempérament, des dialogues percutants, un duo solide, que du bon !
La partie dramatique n'arrive qu'à la fin, je l'aurais peut être amené un peu plus tôt dans l'histoire mais ça ne gâche en rien la qualité de ce roman. Une vrai romance bonbon comme je les aime, sans prétention mais qui fait son effet. 
PS : et j'aime toujours autant le roller derby !!!

Ce qu'en pense D.:

Comme toujours ça se dévore, on a beau de se dire que c'est cliché et facile mais on se laisse toujours prendre.
Elle le rend dingue sans s'en rendre compte, il tombe dans ces filets sans le vouloir. On peut dire que ça chambre et c'est explosif, on ne parlera pas des parties olé olé qui elles aussi sont High Level !!
Bref Ryan est un partenaire plus que charmant sous ses airs de queutard de première. Johanna mettra du temps mais c'est ça qu'on aime aussi, le suspense c'est le piment de la vie!
A découvrir d'urgence, un bon remède aux mauvais temps!

mercredi 4 juillet 2018

TON ÂME SOEUR ( OU PRESQUE) de Kristan Higgins


Le pitch

Vous souvenez-vous de Colleen et Connor, les jumeaux O'Rourke, et de leur pub, l'adresse incontournable, la plus sympa et la plus cosy de tout Manningsport ?
Les revoici… sauf que cette fois, Connor tient la vedette. Lui et son amour de jeunesse, la belle et torturée Jessica. Il est beau-brillant-gâté par la vie, elle est belle-brillante et affronte une série de drames depuis sa naissance. Ils s'aiment comme des Roméo et Juliette contre lesquels le destin semble s'acharner. Alors que leur vie professionnelle est à un point d'acmé, Connor demande Jess en mariage. Le « non » est retentissant… mais est-il pour autant définitif ?

Ce qu'en pense L. :

Pitié, ne me dites pas que c'est le dernier ??... si ? nooon!!! J'aime trop cette série Blue Heron !!
Oui je suis fan absolue de l'écriture de Kristan Higgins et oui je me suis régalée à lire les histoires de la famille Holland & co durant ces 2 dernières années.
Ici, tome 5, et pour moi, un des plus réussi. Nous faisons plus amples connaissance avec Jessica Dunn ( la "rivale" de Faith dans le 1er tome ) et Connor O' Rourke, le patron du bar / restaurant de la petite bourgade.
J'ai aimé la façon dont commence le roman avec cette demande en mariage ratée et les flashback de la première partie du roman. J'ai été émue par la résistance de Jessica et par la patience de Connor. Davey est un personnage fantastique et attachant qui amène finalement un peu de légèreté au roman. C'est un peu contradictoire car c'est aussi le facteur dramatique de l'histoire. 
Les personnages secondaires ont donc la part belle dans ce dernier opus avec le lien chat/chien de Connor et Colleen, Savannah la petite soeur et le clan Holland bien entendu. Nous avons plus d'informations sur l'absence de dialogue entre Connor et son père et Gail la belle mère.
J'aime quand le lieu est centré sur une institution familiale, un café, une librairie ou ici le restaurant de Connor. Nous suivons dans les fashbacks toute sa création, son évolution jusqu'à son nouveau projet. 
Il y a quelques jours je m'inquiétais de n'avoir eu aucun vrai coup de coeur depuis le début de l'année, c'est chose faite !!
Une chose est sure, depuis quelques opus, mis à part le tome précédent de cette série sur Jack qui avait une âme humoristique, je trouve que Kristan Higgins bascule peu à peu vers un univers dramatique, tout en gardant tout de même sont style d'écriture si définissable. Une vrai conteuse d'histoire !

Ce qu'en pense D.:

Ce livre n'aurait pas pu trouver meilleur titre "ton âme soeur ou presque".
Connor le grand bourru, chef hors pair taciturne que personne à par sa soeur ne semble apprivoiser, nous livre un peu de lui, son calme et sa patience sont plus que louables.
Jessica de son côté est comme on dit "sortie du ruisseau". Sauvée professionnellement par les Holland, arrivera t elle à sauver sa vie personnelle?
Car c'est tout l'enjeu de ce livre, faire confiance, accepter l'amour et l'entre aide. Quand on sait d'où elle vient on comprend ses hésitations.
Une belle conclusion autour de la grande famille Holland ( qui continue de s'agrandir) c'est rose avec une petite partie "faire pleurer dans la chaumière", ça se déguste et s'apprécie à la manière d'un bon vin ;)


mardi 26 juin 2018

Dans les yeux de C. et N. : WONDER de R.J Palacio


N. : Bonjour les accros du livre!! Voila je m'incruste en ce sixième mois de l'année afin de donner un deuxième avis sur un livre car comme on dit : deux avis valent mieux qu'un.  Je suis passionnée de lecture depuis pas si longtemps que ça. Plus jeune je détestais les livres et ne trouvais aucuns intérêts à perdre son temps pour un bouquin mais depuis que j'ai lu "La guerre des clans, retour à l'état sauvage" de Erin Hunter, je suis devenue à mon tour une folle de lecture. Je lis tous les genres et n'ai pas forcément de préférences à partir du moment où il y a de l'action, du suspens et de l'émotion comme je pense beaucoup d'entre vous... Que pourrais-je dire d'autres pour me présenter? Et bien, je pense avoir dit le plus important et je suis enchantée de partager mon avis avec vous, avec des personnes de la même graine que moi, des lecteurs assoiffés d'histoires...





le pitch:
 
Ne jugez pas un livre garçon sur sa couverture son apparence.

"Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire."

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n'est jamais allé à l'école. Aujourd'hui, pour la première fois, ses parents l'envoient au collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux ?
 
 
Ce qu'en pense N. :
 
 Ce livre est très touchant ! Les personnages ont tous des caractères différents et je m'y suis d'ailleurs beaucoup attachée.
August Pullman est mature pour son âge et j'admire son optimisme. On ne peut que l'apprécier. Sa famille est tout aussi géniale que lui mais parfois elle peut paraître surprotectrice et c'en est frustrant.

Cette histoire démontre bien les différentes mentalités des élèves de collège face à une personne pas comme les autres. Certains se moquent de son anormalité et sont vraiment affreux avec lui alors que d'autres le défendent et sont ses amis.
Sa vie n'est pas des plus simples à vivre. Il doit affronter le regard des gens dans la rue et « Auggie » le fait avec humour ce qui rend l'histoire plus légère.
Dans ce livre, ce que j'aime également beaucoup, ce sont les petites citations qu'il y a au début de chaque partie dont une en particulier : « Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. » d'Antoine de Saint-Exupéry dans Le Petit Prince. Après, elles sont toutes magnifiques !
Même si j'ai trouvé ce livre émouvant, on ne peut pas dire que c'est un coup de cœur. Parfois il manquait '' d'action ''. Il ne se passait pas grand chose mis à part le fait qu'il racontait sa vie de collégien et je m'ennuyais. Pour moi, c'est le seul petit bémol...

Ce qu'en pense C. :
 
Ce livre est juste une petite « merveille ». Tout en douceur, transpirant de sensibilité, de vérité, un très beau cocktail ! Au début du roman, nous sommes dans la tête d'August Pullman, jeune garçon fan de Star Wars, ayant une chienne nommée Daisy... enfin un garçon banal... Ah ! Non j'oubliais, il a une « mutation nucléotide unique », ce qui donne en français, qu'il a une malformation faciale et ce qui le rend « différent » des autres. Et cela lui cause le rejet et les railleries des autres 6ème, car oui, cette année il se rend au collège. On suit particulièrement ce personnage pour qui le collège est tout nouveau ! On se rend compte comment les enfants peuvent être odieux entre eux et comment August est courageux face à ces insultes  !
Ce que j'ai tout particulièrement aimé dans ce livre, c'est le fait d'être « dans la tête » de plusieurs personnages comme : Summer, Via, Justin, Miranda, Jack... D'ailleurs j'ai beaucoup aimé Jack. C'est un garçon très attachant comme August qui n'est pas parfait, a ses bons et mauvais côtés mais qui sait être un très bon ami !
Comme N. ci-dessus, j'ai aimé également les petites citations en début de partie, pour ma part, ma préféré est celle-ci:
« Du haut du ciel,
La Terre est bleue,
Et je peux rien y faire. » de David Bowie.
Je m'attendais pas à ce que ce livre me plaise autant alors je le recommande fortement !

dimanche 24 juin 2018

LA FORET de Luca Tahtieazym


le pitch:
1958.
Lors d’une sortie scolaire, sept enfants s’égarent en forêt et se réfugient dans une cabane abandonnée, au centre d’une clairière.

Très vite, ils réalisent que toute tentative de fuite les ramène systématiquement à leur point de départ. Un constat s’impose : ils sont prisonniers.

Et le pire n’est peut-être pas cette Chose qui rôde la nuit ; le pire, pour un survivant, ce sont parfois les autres survivants…


Ce qu'en pense D.:

J'ai découvert cet auteur par hasard l'an dernier, en lisant le pitch de son dernier ouvrage, je me suis dit que ce coup ci j'allais flipper. Mais connaissant un peu l'auteur je comptais sur son humour décalé pour éviter les cauchemars.
Effectivement point de cauchemars mais quelques bleus à l'âme...
Nous sommes donc en sortie scolaire en 1958 avec Louis "Buddy", Romain, Nagib, Simon " michette", Achille "la teigne", Claire et Elise. Nous nous perdons avec eux et découvrons cette clairière avec sa cabane abandonnée. Autres temps autres moeurs, ces gamins de 11 à 13 ans savent s'adapter et trouvent rapidement comment survivre. Mais c'est sans compter sur l' "Autre"....
Un vrai thriller psychologique, il est des mystères dont nous ne viendrons pas à bout. Mais nous verrons à travers le temps comment les sentiments se développent autant les bons que les mauvais. Les rivalités, les dominants, les dominés mais tous vont révéler leur force intérieure.
Espoir, désespoir, par moment on se prend a espérer une fin bateau qui les délivrerait tous mais non... Luca Tahtieazym nous tourne et nous retourne, toujours avec une pointe d'humour grinçant...A découvrir sans aucun doute.

vendredi 15 juin 2018

Dans les yeux d'une ado: ARISTOTE ET DANTE DECOUVRENT LES SECRETS DE L'UNIVERS de Benjamin Alire Sáenz 



le pitch

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant, ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais...

C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.
 
Ce qu'en pense C.: J'attendais à vrai dire beaucoup de ce bouquin. Et j'ai été très agréablement surprise ! Je l'ai littéralement dévoré ! L'écriture est très poétique et je raffole de ça ! J'ai beaucoup aimé le fait qu'un Aristote rencontre un Dante, c'est vraiment très original ! Et j'aime l'originalité ! Au cours de courts chapitres, nous suivons notre cher Ari, jeune garçon assez renfermé. Il n'a jamais eu vraiment d'amis, mais va se lier d'amitié avec un certain Dante. Et tous les deux vont découvrir ensemble les secrets de l'univers.
Ces personnages sont vraiment très attachants. Dante pour son côté poétique, extraverti, joyeux et Ari pour .... Ari. ;)
Ari est un personnage très intéressant tout comme Dante. Aristote voit vraiment le monde tel qui l'est, il est modeste et génial !
La relation qu'entretiennent ces personnages est très touchante et merveilleuse !
Enfin ce fut une merveilleuse lecture, un coup de cœur que je recommande fortement !

Avant de partir, voici une petite citation qui m'a vraiment touchée (oui beaucoup de choses m'ont touchée dans ce bouquin.):"Le problème, c'est que ma vie était l'idée de quelqu'un d'autre."
 
 

samedi 9 juin 2018

Dans les yeux d'une ado : LE PACTE D'EMMA de Nine Gorman



le pitch:
 
Je pensais qu'en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c'est ma raison qui est train de s'envoler.

Je l'ai embrassé, mais ce n'est pas ce qui est le plus déraisonnable.

Ce qui l'est, c'est que j'ai aimé ça.
 
Ce qu'en pense C.: Dès que j'ai commencé ce livre, je ne pouvais plus le lâcher !!! La même addiction que j'ai vécu avec Phoneplay ! Je ne m'arrêtais plus ! Certes ce n'est pas un coup de cœur mais une lecture très addictante !!!
Emma est atteinte d'une maladie qui jour après jour, la réduit à un légume. Elle la surnomme même Becky, tout cela pour vous dire que la maladie est représentée comme une personne à part entière. Avant d'en finir avec la vie, elle rêve de rentrer dans une grosse boîte. Grâce à son amie Rebecca, elle postule pour une grande entreprise: Anderson Corporation, afin de devenir l'assistante du PDG, M. Anderson lui-même. Engagée, elle découvre un patron pas vraiment docile et ayant un très sale caractère, mais le pire, c'est qu'elle le soupçonne d'être autre chose de ce qu'il prétend être...
Perso, allant à contre courant des avis d'autres lecteurs, je ne pouvais pas me blairer Andrew Anderson (le PDG). Il m'énervait à un point inimaginable !!! Dans ses mauvais moment, je le haïssais ! Je préfère clairement Matthew ou Nathan (Nathan c'est le meilleur...)! Je n'aimais pas du tout son côté un peu lunatique, un peu "je t'aime, je t'aime pas"... Enfin je ne l'aimais pas vraiment. Par contre Nathan est LE personnage que je préfère dans ce livre ! Il est tellement hilarant, attachant, Nathan quoi !
Ce fut une très bonne lecture, je recommande vraiment ce livre !

samedi 2 juin 2018

Dans les yeux d'une ado: INSTINCT de Vincent Villeminot


 
Le pitch

IL Y A UNE METAMORPHOSE EN CHACUN DE NOUS...

Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang.

A-t-il rêvé ?

Ce n'est pas l'avis du professeur Mcintyre, psychiatre singulier, qui l'emmène dans son institut de recherche où vivent d'autres initiés, tous sujets à des métomorphoses animales. C'est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable...


Ce qu'en pense C. : J'ai passé un excellent moment avec Instinct 1 de Vincent Villeminot. Ce livre n'est que suspens ! Ce bouquin raconte l'histoire de Timothy Blackhills, jeune garçon qui durant l'accident mortel qu'il subit avec sa famille (il est le seul survivant) va se découvrir une seconde nature. En effet il se transformerai en un animal sauvage fort dangereux.
Je me suis beaucoup (mais beaucoup) attachée aux personnages : Timothy, jeune garçon que je trouve assez timide, pas le genre à tout diriger mais prêt à se sacrifier, Flora la super-girl, renfermée sur elle-même mais au caractère de feu et enfin, mon petit chouchou Sharrif ! J'ai juste adoré ce personnage, il est tellement intelligent sous ses aspects enfantins, sarcastique quand il le faut. Il nous sort parfois (tout le temps) de ses métaphores ! Un vrai régal ce gosse !
L'intrigue est très prenante. Le fait qu'il y est un institut de Lycanthropie pour gérer chaque métamorphose qui sommeille en nous est très original ! L'action est toujours au RDV !
Enfin une très bonne lecture en très bonne compagnie !
 
 
 
Le pitch
 
L'institut de Lycanthropie, caché au coeur des Alpes, accueille les humains sujets à des métamorphoses animales.

C'est là que Shariff, Flora et Tim ont trouvé refuge. Mais un initié est retrouvé mort, visiblement dévoré par l'un des prédateurs de l'Institut. Deux camps s'affrontent bientôt ouvertement : ceux qui veulent vivre leur instinct animal jusqu'au meurtre, et ceux qui cherchent à le maîtriser. Dans cette lutte dans merci, Shariff, Flora et Tim vont devoir se battre pour sauver leur secret, leur amour... et même leur vie.


Ce qu'en pense C.: Ce second tome est encore meilleur que le premier ! Nous retrouvons alors notre trio et nous plongeons encore une fois dans la vie dans l'institut. Cependant, désormais les choses ne sont pas toutes belles toutes roses. En effet un meurtre s'est produit dans l'enceinte de l'institut. Un prédateur aurait tué un pensionnaire.
J'ai beaucoup aimé le fait d'être dans « l’œil du fauve » c'est à dire, en suivant le point de vue du prédateur. Du début jusqu'à la fin, je n'avais aucune idée de qui cela pouvait bien être, et j'avoue que la fin m'a cisaillée en deux. Je ne m'y attendais pas du tout mais j'en reste là afin de ne pas vous dévoiler le tueur...
Enfin toujours plus d'actions et de rebondissements et j'adore ça !
Encore une très bonne lecture !
 
 
 
 
 
Le pitch
 
Missoula, Etats-Unis. Cinq mois après le tragique dénouement de Lausanne, les enfants de McIntyre se sont réfugiés dans la maison de Tim. Ils sont recherchés par la police et tentent de retrouver la paix dans la clandestinité. Pourtant, il va falloir revenir en Europe car des faits étranges se produisent dans les Alpes françaises...
 
 
Ce qu'en pense C.: Je pense que ce dernier tome est mon favori. Oui. C'est vraiment mon préféré !
J'ai remarqué que plus on s'enfonçait dans cette série, plus elle devenait sombre, plus il y avait de morts... D'ailleurs l'une de ces morts m'a clairement bouleversée ! Vous m'auriez vu dans ma chambre, je râlai et vociférai après l'auteur ! Je n'étais pas du tout contente! Mais bon c'est la vie, il n'y a pas que les méchants qui meurent malheureusement … Tout cela s'est fini sur un : « On aura bien ri... Flora... quand même »...
Mais bon, arrêtons de nous morfondre, j'ai une petite confession à vous faire: Je suis littéralement tombée amoureuse du petit Sharrif … Ce garçon est tellement génial. Tellement intelligent, charismatique … J'adore toutes ces citations, son impulsivité, ses pensées, ses actions tout ! Enfin je suis amoureuse quoi. Pourquoi n'est-il que d'encre et papier ?
Enfin, quelques fois, le trio me faisait beaucoup de peine car, ils sont tellement jeunes pour vivre ce qu'ils vivent, j'avais souvent « les boules » pour eux. Des fois je me disais : « Mais quelle cruauté ce Vincent Villeminot » ! Mais tout n'est pas tout le temps tout beau tout rose !
Ce fut une très belle aventure. Je quitte vraiment à regret le petit trio. J'espère que l'horreur est enfin fini pour eux, et qu'ils vont vivre enfin en paix (oui je sais j'imagine leurs vies après le livre, j'ai le droit non?)