Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Scotland street
N'y pense même pas !
The silent water












jeudi 17 août 2017

Auteur du mois D'aout: SCARLETT COLE


Le pitch:

Harper n’avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Pourtant, pour couvrir les cicatrices du passé, rappel constant d’une partie de sa vie qu’elle aimerait oublier, Trent est le seul qui puisse l’aider. Harper s’ouvre peu à peu au charismatique artiste-tatoueur, dont le toucher sur sa peau est magnétique. Mais bientôt ressurgit l’ombre de celui qu’elle a dû fuir : aura-t-elle cette fois-ci la force de se défendre ?

Ce qu'en pense D.:

Une touche des Frères Reed et un peu de Marked men, voilà à quoi m'a fait penser ce livre.
Une histoire douloureuse, un tatoueur au grand coeur et nous voilà dans une très sympathique romance. J'ai adoré l'héroïne détruite qui au détour d'un acte de bravoure reprend son destin en main. Trent ...et bien comment dire, Grand , Beau, Tatoué, Cultivé, une sensibilité énorme , et je ne parle même pas de sa patience et de son art... L'Homme, bon ok il ne cuisine pas mais bon quand on sait comprendre une femme, on part déjà avec un grand avantage dans la vie!
J'ai aimé la plume de l'auteure, les détails sur les tatouages et le suspense des anagrammes...
Etant vierge de tout tatouage, difficile de tout comprendre mais si demain je devais avoir une vilaine cicatrice visible, effectivement pourquoi pas faire un tatouage "thérapeutique". Pour moi c'est un acte qui doit avoir du sens car un tatouage c'est pour la vie alors autant qu'il signifie réellement quelque chose plutôt qu'une lubie passagère.

Ce qu'en pense L.:

Mais quelle bonne surprise !! Plusieurs semaines ont passé depuis la sortie de ce roman,il a pourtant été dans ma PAL dès le début mais quelque chose me retenait de le lire : j'avais peur que la série ne ressemble trop à Marken Men qui, vous le savez, n'est pas ma tasse de thé. Mais à force de lire des chroniques de copines bloggueuses j'ai craqué.
Bon euh.....comment dire ....I live Treeennnt ! Oui j'assume totalement mon côté "Angela 15 ans" sur ce coup là. Non mais "Allo quoi" alerte au mec parfait.Je crois que j'ai ressenti les mêmes sensations qu'avec Cam de "Jeu de Patience" il y a deux ans. Un vrai coup de coeur.
A côté de ça, l'histoire de Harper m'a touché. Sans rentrer dans le mélo, l'auteur a su toucher le lecteur et mettre en plus un halo d'angoisse tout le long du livre. Comme quoi, quand on veut, romance et Thriller peuvent faire bon ménage (cf Huit Clos).
je vais me précipiter à lire Brokken le tome 2, en espérant que les tomes 3 & 4 arrivent bientôt en France. Le tome 4 est sur Reid le frère de Harper et il m'intrigue fortement celui là !





Le pitch

Drea a déjà une vie assez remplie sans que Cujo vienne tout chambouler. Ils doivent pourtant faire équipe pour préparer les fiançailles de Trent et Harper, leurs meilleurs amis. S’il a la fâcheuse tendance à la mettre hors d’elle, Cujo est aussi sacrément sexy et Drea a bien du mal à garder ses distances. Surtout lorsqu’elle est témoin d’un enlèvement et que Cujo lui vient en aide pour découvrir la vérité. Une vérité qui risque de les mettre eux-mêmes en danger… 


Ce qu'en pense L. :

Enchaînement obligatoire, sans temps mort vu mon coup de coup de coeur pour le tome 1. Ca a finalement du bon d'attendre que plusieurs tomes d"une séries sortent avant de le premier. Légère déception à la fin de cet opus, bien moins poignant que l'histoire de Harper et Trent. Et finalement, j'ai trouvé un peu rébarbatif vu que le schéma d'écriture se ressemble : 2 baisers puis première fois, même fonctionnement pendant les câlins (oui oui ! j'ai remarqué lol). J'aurais peut être du laisser quelques semaines entre les deux. 
Après on ne va pas cracher dans la soupe,même si il fait tout comme son copain Trent, Cujo est très attachant et super sexy. Le tatouage n'est pas au centre de l'histoire, Cujo a plusieurs centres d'intérêts. L'enquête de fond est moins personnelle mais tout aussi prenante. On est cependant moins en alerte sur les différentes péripéties des personnages. 
Moins touchant donc, mais très agréable, vivement la suite de cette série que je vais avoir du mal à lâcher.

Ce qu'en pense D.:

Cujo ou Trent.... 2 amis, 2 styles différents! Comme souvent un peu déçue au démarrage puis avec l'enquête parallèle, on se laisse prendre ( même si c'est téléphoné et qu'il n'y a pas vraiment de surprise).

Drea est une belle personne, une boule de nerfs mais très humaine. Cujo n'a pas eu une vie de tout repos mais peut compter sur famille et ses amis du "second circle".
Je ne bouderais le 3eme tome à venir, ce sera une bonne lecture de vacances!

jeudi 10 août 2017

BEAUTIFUL BURN de Jamie Mc Guire


Le Pitch

Tyler Maddox est un frimeur au grand coeur. Créature de la nuit et des flammes, il mène une vie sans attaches... jusqu'à cette soirée qui le conduit à franchir le seuil de la maison Edson. Fraîchement diplômée, Ellie Edson est à la dérive et tente de combler la vacuité de son existence par les excès en tout genre. Dédaigneuse, égoïste, mais surtout rongée par ses démons, elle agit sur Tyler avec la précision d'un aimant. Lorsque la jeune femme se retrouve au pied du mur, il sera l'un des rares à croire en elle et à lui tendre la main. Reste à souhaiter que ce combattant du feu sera en mesure de lutter contre la part d'ombre d'Ellie...

Ce qu'en pense L. :

Première question que je me pose : est ce vraiment le dernier tome de la série Maddox ? Car je trouve que ce dernier roman ne donne pas tant d'indices concluant l'enquête de l'incendie. 
Sinon à part ça, j'ai (enfin) adoré un tome des frères Maddox. Les autres tomes me paraissaient bien fades par rapport à l'histoire entre Abby et Travis. Ici on s'en rapproche drôlement à mon humble avis; Je ne parlerai que brièvement de Tyler, tant il est charismatique pour moi. Oui, c'est un pompier, chacun ses fantasmes !
Parlons plutôt d'Ellie. Si au départ j'ai pas compris où l'auteur voulait nous amener avec cette fille à papa tête à claque, j'ai adoré suivre son parcours, chemin de croix, remontée du fond des profondeurs, vous l'appellerez comme vous voudrez. Suivre son addiction à l'alcool, sa passion pour la photo de terrain, c'était passionnant. Un peu bâclé sur la fin à mon goût, j'aurais aimé plus de spoilers lors du mariage de Abby et Travis et une fin moins rapide. Mais sinon je suis ravie d'avoir retrouvé la plume de Jamie Mc Guire qui m'avait tant plus au départ.

Ce qu'en pense D. :

Il est des séries où l'on se dit qu'on a fait le tour. Que passer 3-4 tomes, c'est du réchauffé...et bien pour ma part j'ai une nouvelle fois succombé au charme Maddox!
Tyler est un bringueur, un vrai qui picole, se bagarre et saute tout ce qui bouge mais le jour où il croise Ellie, il ne se doute pas du défi qu'il va devoir relever.
Ellie, fille de milliardaire au fond du gouffre aura fort à faire pour se débarrasser de Maddox.
Encore une fois Jamie Mc Guire fait revivre la saga des frères Maddox, la boucle est bouclée tous les frères y sont passés. Mais cet opus a laissé pas mal de zone d'ombre et une fin trop rapide alors on ne sait jamais.





mercredi 2 août 2017

THE FIRE de Brittainy C. Cherry


Le Pitch

Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu'à devenir une drogue l'un pour l'autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront – ils à vivre l'un sans l'autre ?


Ce qu'en pense L. :

Une des plus belle histoire que j'ai pu lire à ce jour. L'histoire de deux amis qui s'aiment d'un amour inconditionnel. L'histoire de la famille qui va souvent au delà des frontières du sang. Logan est charismatique mais tellement fragile. C'est une héros assez vrai finalement. Alyssa est forte, plus forte que Logan je trouve, mais cela reste une héroïne simple et sans fioriture. Il y a des personnages secondaires, qui font partie intégrante de l'histoire et de la famille, dans les joies et les douleurs de la vie. Et pour finir il y  a l'écriture de Brittainy C. Cherry, qu'on avait découvert sur sa première histoire sortie l'été dernier " The air he breathes". Celle ci est 100% plus belle même si j'avais adoré l'autre ; et le style d'écriture est très reconnaissable et appréciable, il fait rêver un peu dans le style de Colleen Hoover. 
Ce roman m'a fait rêver et pleurer à la fois, il m'a fait sortir de ma routine le temps d'une journée, il me tarde déjà la sortie de "The  Silence Waters".
PS : +1 aux couvertures des livres qui sont magnifiques. Celle ci représente parfaitement l'ambiance de l'histoire.

Ce qu'en pense D.:

Une belle et triste histoire. Je me suis laissée embarquer dans le côté sombre de Logan que seule Alyssa éclaire. 
Le récit en 2 parties est toujours intéressant et la narration à 2 voix, un plus. Sur la fin j'ai trouvé cela un peu mièvre, mais c'était vraiment à la fin.
Que dire de plus sans trop en révéler....il est beau avec des cheveux magnifiques, elle est discrète avec un regard vert pénétrant, lui vit en enfer, elle dans une coquille vide. Ils vont devenir le point d'ancrage de l'autre, celui sur qui compter.
Elle est le meilleur trip de sa vie, il est sa plus grande faiblesse, une histoire à découvrir.



vendredi 28 juillet 2017

LE CRI DU COEUR de Amhéliie


Le Pitch

Logan & Aubrey sont amis depuis toujours et l’amour n’est pas très loin. Mais quelque chose de plus fort va les briser. Il va faire un choix. Elle va le détester pour ça. Ensemble, ils devront se battre contre eux-mêmes. Séparément, ils devront affronter ce que leur vie va mettre sur leur chemin. Mais comment rivaliser face à une croyance que rien ne peut concurrencer ? De Londres à Rome, quand la passion rencontre son plus fidèle rival, il n’y a pas que les cœurs qui seront brisés. 

Ce qu'en pense L. :

On ne peut pas appeler cette histoire une romance car ce récit est un dialogue raconté avec le fond de ses tripes. Amhéliie nous fait découvrir ce que personne ne peut combattre. On dit que l'amour est plus fort que tout, mais que ce passe t-il lorsque notre "rival" est au dessus de tout, intouchable, inimaginable, incroyable ?
Dure est la chute d'Aubrey provoquée par Logan. Lourd est le chemin vers la délivrance de ce poids. 
Voici un roman qui ne ressemble à aucun autre que j'ai pu lire. Encore une fois me direz vous, la plume d'Amhéliie a frappé fort. Je suis ravie de pouvoir profiter grâce à ma Kindle, d'un talent pareil en auto-édition. Un roman qui mériterait d'être lu de tous.

Ce qu'en pense pense D.:



Qui n'a pas vécu cette passion pour un homme, cette passion qui nous pousserait à sauter du pont si il le demandait.... qui n'a pas fini par choisir un amour plus raisonnable après avoir souffert???

Ce livre en dehors du contexte c'est ça. Aubrey et Logan, grandissant ensemble, complices et meilleurs amis, s'aimant sans se l'avouer. Jusqu'au jour ou....
Et là tout s'écroule le poids des sentiments, le coeur qui saigne et ce cri du coeur. Ce cri qu'Aubrey lance durant des années, comment maitriser ce cri pour qu'il ne devienne qu'un souffle? Le chemin sera long tant pour Logan que pour Aubrey.
Une vraie belle histoire surtout lisez bien le préambule, c'est essentiel. Pas de polémique à engager juste un sujet différent. Une histoire d'âme avant tout.




lundi 24 juillet 2017

SPECIAL Théo Lemattre


Le pitch:

Pria enchaîne les déceptions amoureuses, et ce, depuis toujours. À chaque fois qu'elle pense avoir trouvé le bon, le sort s'acharne sur elle...
Pourquoi son nouveau patron, le multimillionnaire Wendall Winslow, intransigeant avec les autres, est-il aussi doux et affectueux avec elle ?
Que cache Valentin, son ami d'enfance devenu avocat qu'elle n'a pas revu depuis des années ?
Une soirée pour fêter son nouvel emploi, quelques verres et tout peut basculer...
En quelques jours, Pria va laisser ressurgir en elle des passions enfouies, des flammes qu'elle croyait éteintes et se laisser dévorer par le passé.

Ce qu'en pense D.:

Le moins que je puisse dire c'est que Théo Lemattre m'a surpris en changeant radicalement de style. S'essayer à la romance n'est pas si simple! 
Bref notre petit jeune a du lire quelques romances pour respecter les règles classiques ( je suppose) nous avons donc une jeune fille, Pria, qui galère un peu a rentrer dans la vie active et qui n'est pas douée pour choisir ses hommes. Le meilleur ami fidèle et gay au possible, puis les fantômes du passé dont ne sait si ils sont gentils ou pas.
Un premier volet qui ne nous ménage pas et qui nous donne définitivement envie de lire la suite.
Note spéciale de l'auteur "pain au chocolat" et pas chocolatine...ben pour moi ce sera CHOCOLATINE!

Ce qu'en pense L. :

En soutien à D., au sud ouest et à tous les boulangers/ pâtissiers de France : un pain au chocolat est une barre de chocolat type "Milka" dans une baguette de pain et une chocolatine ...ben c'est une CHOCOLATINE !! Avez vous déjà vu du pain avec de la pâte feuilletée ? non ! donc fini le débat !!

Sinon parlons un peu du livre : Grosse surprise, Théo Lemattre qui se lance dans le style Romance, qui plus est dont la narratrice est une femme ! 
Pas plus tôt sorti, immédiatement acheté. Pour situer un peu , Théo Lemattre, c'est le jeune écrivain de moins de 20 ans dont nous avons chroniqué " Les chaînes du Papillon" et surtout "L'omerchat" mon préféré. Entre temps il a également écrit trois autres romans " Le complot de Tchernobil", "La malédiction du Vatican" et "Les mains blanches" autrement dit à mille lieux de l'histoire romantique. Et finalement on se prends au jeu. Pria est rigolote, pleine de charme, en plein dans ses 25 ans et son époque. Le style est fluide, un brin caustique. Ce tome nous laisse plein de questions, avec le suspens, l'attente impatiente du tome 2. Plein de personnages hauts en couleur et intriguant.
Théo j'aurais tendance à te préférer dans le deuxième degré, l'humour engagé et métaphorique comme L'Omerchat qui pour moi est un petit bijou. Mais franchement j'ai apprécié lire "Prêts à tout". Je suis curieuse de savoir ce que nous réserve  la suite.




Le pitch:

Si je raconte cette histoire, c'est pour me confier. Je suis au bord du gouffre, à un cheveu d'une mort atroce et anonyme. Comment en suis-je arrivée là ? Mon histoire est empreinte de violence, de torture psychologique et de souffrance. 

Depuis mon crime, j'ai plongé. J'ai entamé une longue descente aux enfers. 
Mon chemin était tracé, l'histoire était écrite. Autant mourir comme j'ai vécu : dans la misère et dans l'excès.

Plongez dans un thriller court et intense, et découvrez le terrible milieu de la prostitution et de l'excès. Bienvenue en enfer.


Ce qu'en pense D:

Nous vous avons fait découvrir Theo Lemattre l'été dernier avec "les chaines du papillon", un jeune auteur de thriller très prometteur. Il a sorti en novembre "la malédiction du Vatican" qui s'est rapidement placé dans les Top Vente Amazon. Je n'avais pas le coeur de le lire mais quand j'ai vu qu'un nouveau thriller venait de sortir je me suis dit " ce petit jeune, il est très inspiré en ce moment" donc me voilà partie à l'aventure. Et que dire .. j'ai adoré tant l'écriture que le contexte, l'héroïne nous amène tour à tour de sa Namibie natale aux quartiers pauvre de la banlieue Montpelliéraine. L'alternance passé/présent est maitrisée et l'intrigue n'oublie pas d'avancer. Car c'est un roman court 147 pages donc pas de temps à perdre.
Nous plongeons donc dans le milieu de la prostitution. Le récit à la première personne nous plonge encore plus dans ce sentiment de malaise face à cette jeune femme qui n'aura pas connu de répit depuis son départ de  Namibie. Découvrir l'entraide de ces femmes seules, soumises, perdues qui malgré tout garde des valeurs, nous touche. Car même si nous ne nous sentons pas directement concerné, la prostitution est partout avec tous les risques qu'elle implique. Pourquoi ces femmes auraient elles moins de valeur? Theo Lemattre leur rend en quelque sorte hommage et il le fait a bon escient. Car il nous le dit à la fin, il s'est renseigné et est allé parler "aux filles" , bref c'est un thriller, un vrai documenté et véridique. 
Les mots me manquent pour ne pas trop dévoiler de l'intrigue alors n'hésitez pas à découvrir ou redécouvrir ce jeune auteur Agathois.

dimanche 23 juillet 2017

AVEC TOI MALGRE MOI de Penelope Ward et Vi Keeland


Le pitch :

Un homme et une femme que tout oppose. 
Une rencontre imprévue.
Le début de la relation de Soraya et Graham est un peu chaotique : il ne lui a pas fait très bonne impression. Elle le trouve désagréable et arrogant, un homme d'affaires typique, tout ce qu'elle n'aime pas. Et quand elle va lui rapporter son téléphone qu'il a perdu dans le train, après avoir
soigneusement exploré ses données personnelles, elle va constater qu'elle ne s'est pas trompée.
Ou peut-être que si.
Peut-être que Graham est plus que ce qu'elle a découvert ce matin-là. Ou alors peut-être que leurs différences les rapprochent.
Mais ni l'un ni l'autre ne veut que leur relation commencée de si étrange façon s'arrête.

Ce qu'en pense D.:

Après Chance Bateman, succombez au charme de Graham "MBC" ... une gentille romance. Lui ,seul, en haut de sa tour d'ivoire (ça vous rappelle quelque chose??) et elle, la jeune excentrique de Brooklyn. Sur le papier les probabilités de rencontre son quasi nulle mais le métro reste un lieu où toutes les populations se croisent...
Les débuts sont un peu rock n roll comme on dit, car Soraya n'a pas la langue dans sa poche et assume parfaitement son look décalé. Et Mister Big n'a qu'à bien se tenir car elle ne se laisse pas impressionner ni par son pouvoir ni par son masque de tyran.
J'ai aimé l'écriture à 4 mains, ça confirme mon impression d'après "Cocky Bastard" avec ces 2 auteurs, on passe un bon moment. Parfois un peu cru dans le langage mais bon, ça passe. Quand même on n'est pas dans la romance grand mère!
Je dirai un incontournable des vacances.

Ce qu'en pense L. :

Le duo de choc a encore frappé ! Pénélope Ward et Vi Keeland savent parfaitement manier l'écriture à quatre mains. J'en ai du mal à savoir qui a écrit quoi...pourquoi ? car durant ma lecture je n'ai pas pris le temps de me poser la question...re-pourquoi ? trop prise par le scénario, des héros très fun, de la répartie, une ambiance new-yorkaise à se damner. Ça vous va ? 
Une fois n'est pas coutume, l'héroïne Soraya est vraiment exceptionnelle. Brune, italienne, bien en chair elle est drôle et pétillante, ne fait pas toujours les bons choix mais nous fait rire grâce à sa répartie et sa spontanéité du tonnerre. Graham est un sombre con (pour ne pas dire connard) au grand cœur. Il est loyal dans ses actes et surtout fidèle en amour... et bien entendu riche et intelligent physiquement ;-)
Un roman rafraîchissant, drôle et addictif. 


mercredi 19 juillet 2017

AUTEUR DU MOIS DE JUILLET Sarina Bowen


Le pitch:

Elle s’attendait à intégrer l’Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours.



Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris.

Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre.  

Bien sûr, ce sont juste des amis… jusqu’au soir où tout va basculer. Le trouble s’installe. Corey est certaine d’une chose, elle est en train de tomber amoureuse. Pour de bon.

Mais Hartley abandonnera-t-il sa splendide petite amie pour aimer une fille aussi abîmée que Corey ? Rien n’est moins sûr, et Corey va devoir trouver le courage de poursuivre sa vie d’étudiante de son côté – une nouvelle vie qui ne tourne pas autour du sport auquel elle ne peut plus jouer, ni du garçon aux yeux bruns qui a peur de l’aimer en retour.

Ce qu'en pense D.:

Il y a une éternité que je n'avais pas lu de New Adulte universitaire et vraiment je ne pensais pas que ça m'avait autant manqué. Mais dès les premières pages impossible de le lâcher. Ambiance hockey sur glace dans une université du Maine.
Roman non usuel où le handicap est évoqué, certes avec légèreté mais sans oublier de parler de tout ce que le handicap implique. Corey a passé des mois très difficile suite à son accident mais elle est bien décidée à avancer. Université nous voilà, super colloc et charmant voisin à la clé.
Je découvre cet auteur grâce à L. toujours à l'affût de new adult universitaire, son écriture est légère et rythmée. Pas de grand développement au niveau des sentiments mais nous comprenons les personnages.  Premier tome de cette série Ivy Years, il est évident que j'enchaîne avec le 2nd sur le pote d'Hartley, Bridger tombeur de ses dames qui cache une vie bien compliquée. Le 3eme est sortie mais pour l'instant pas encore traduit en français.

Ce qu'en pense L. :

Enfin !! Après une traversée du désert,je retrouve un New Adult universitaire digne de la série Wait for You ou Off Campus. Je ne vais pas tourner autour du pot : J'ai Adoré !! Et de savoir qu'il s'agit d'un premier tome d'une longue série me met en joie :-) 
Corey est une jeune fille pleine de vie et entière. Elle a subit une année plus que cauchemardesque à cause de son accident et est actuellement sur un fauteuil roulant. Elle pense que les gens perçoivent le fauteuil avant elle-même...ce qui n'est pas faux la plupart du temps, sauf en ce qui concerne sa colocataire de chambre ainsi que Hartley son voisin de palier. Hartley est un vrai mec dans tous les sens du terme : Beau, drôle et surtout...peu courageux et très enclin à se voiler la face. Certaines d'entre voue le détesteront pour cela, mais il faut bien quelques rebondissements ;-)
Le coupe est entouré d'amis fidèles qui viendront sûrement compléter les autres tomes de la série. Un vrai coup de coeur !





Le pitch:

Elle cache un lourd secret de famille. Il cache un membre de sa famille.   La vie de Scarlet Crowley a volé en éclats le jour où son père a été arrêté pour des crimes inqualifiables. Aujourd’hui, le choc est passé, mais l’horreur demeure. Parmi tous les étudiants de première année à l’Université de Harkness, Scarlet est sans doute la seule à esquiver des fourgons de télévision garés sur sa pelouse pour pouvoir quitter la ville. Mais pour Scarlet, la fac sera un nouveau départ. Armée d’une carte d’étudiant flambant neuve – avec un tout nouveau nom – elle est déterminée à laisser son passé derrière elle. Même si pour cela, elle doit mentir au garçon qui fait battre son cœur.   Bridger McCaulley est une star de l’équipe universitaire de hockey, connu pour son esprit joueur – sur la glace comme avec les filles –, lorsqu’une crise familiale le ramène à la dure réalité. Un mode de vie précaire et quelques pieux mensonges sont le prix à payer pour protéger sa sœur. Seuls de rares moments volés en compagnie de Scarlet viennent illuminer sa semaine.   Ensemble, ils entament une relation hésitante basée sur une conviction mutuelle : certaines choses doivent rester secrètes. Mais quand leur bonheur est menacé par de sombres machinations, jouer en solo n’est plus une option. S’ils ne parviennent pas à se faire confiance, tous leurs efforts seront anéantis par ces familles sur lesquelles ils ne peuvent plus compter.

Ce qu'en pense D.:

Tome 2 de la série Ivy Years et comme bien souvent quand on a adoré le premier et bien le 2ème nous laisse un peu sur notre faim.
Bridger se révèle être un homme prêt à tout pour protéger sa famille et ses amis, loin du personnage du 1er tome. Il est fort, très fort. Scarlet, elle ne veut qu'un nouveau départ loin de sa famille et de son ancienne vie. Tout 2 ont des choses à cacher.
J'aurais aimé plus d'interaction avec d'autres personnages, Hartley et Corey du tome 1 sont à peine cité. Du coup rien ne laisse deviner qui sera le héros du tome 3, Andy le voisin de Bridger ou Dana la coloc de Corey???
Je ne vais pas dire que je n'ai pas aimé ce tome car ce n'est pas vrai mais j'ai trouvé les sentiments moins présents. Vu la situation des 2 héros on aurait pu s'attendre à plus de profondeur. Si la première partie est dédiée à leur rencontre, la deuxième elle ne traite que de leur problème et leur résolution. 
J'attends donc de découvrir ce que nous réserve le tome 3 avec impatience.

Ce qu'en pense L. :

Ouf ! le tome 2 est déjà sorti donc j'ai pu enchaîner suite à "Notre année Trouble". Parfois les tomes suivants sont un peu décevants, ici au contraire, nous montons en puissance et les histoires personnelles de Scarlett et Bridger sont très poignantes. Dans le tome 1 Hartler avait dit à Corey que sa souffrance et ses problèmes étaient visibles de l'extérieur mais cela ne voulait pas dire que la vie des autres était parfaite. Ce tome en est la preuve : cacher à tout prix les secrets et les problèmes de chacun. 
Scarlett s'est échappée de chez elle suite à une histoire de famille sordide. Bridger doit s'occuper de sa petite sœur en cachette car sa mère droguée et dépressive n'assume pas. L'histoire d'amour s’emmêle avec le règlement et l'évolution des histoires personnelles. Pour le lecteur c'est génial. 
Beaucoup de plaisir à lire ce tome, vivement la suite prévue le 12 juillet. Et d'après ma petite enquête c'est un M/M :-)))




Le Pitch

Ce qui se passe au lycée reste au lycée. En théorie...
Il y a cinq ans, Michael Graham a trahi la seule personne qui l'ait jamais vraiment connu. Depuis, il est passé maître dans l'art de cacher son orientation sexuelle aux autres et de se mentir à lui-même.

Imaginez sa stupeur quand son passé fait irruption dans les vestiaires de l'Université de Harkness, avec un sac de hockey et ce petit sourire qui a toujours fait chavirer Graham. Pour lui, il n'y a qu'une seule réaction possible : la panique la plus totale. Il suffirait d'un mot de la part du nouvel ailier gauche de l'équipe pour détruire la vie que Graham s'est construite.

John Rikker se retrouve dans le rôle du nouveau. Encore. Et cette fois, c'est pire que d'habitude, car les médias ont décidé de s'intéresser de près au seul joueur de hockey de première division ouvertement gay. Les fourgons de télévision ont pris racine sur le trottoir devant la patinoire, au grand dam de ses nouveaux coéquipiers.

Un joueur en particulier semble très mal à l'aise chaque fois qu'il entre dans la pièce.

Certes, Rikker se doutait bien que l'accueil ne serait pas chaleureux, mais il ne pensait pas se heurter à une attitude aussi fuyante. Ancien meilleur ami, ex-copain ou relation d'adolescence, peu importe ce qu'il représente à ses yeux, une chose est sûre : Graham ne va pas bien. Il boit trop et a du mal à se concentrer pendant les entraînements. Les deux garçons les plus solitaires de l'équipe vont finir par s'autodétruire sous la pression qu'ils subissent, à moins qu'ils ne parviennent à se retrouver malgré leur histoire douloureuse. Ce ne sera pas facile, mais il en vaut la peine, l'homme de l'année.

Ce qu'en pense L. :

Troisième tome de la série Ivy League de Sarina Bowen que j'adore.
Ici nous retrouvons une romance M/M : pas de panique pour les non initiés, c'est très soft. je trouve justement que c'est un roman idéal pour découvrir le style M/M.
L'auteur nous raconte l'histoire de deux anciens copains de lycée qui se retrouvent par hasard dans le même vestiaire de hockey. L'un assume son homosexualité, l'autre ...pas du tout ! Tout le roman est basé sur l'acceptation de soi par rapport au regard des autres. C'est assez touchant sans être mièvre. Le livre démarre sur les chapeaux de roues et j'aime ça, être accrochée dès le premier chapitre par le style de l'auteur c'est primordial pour moi. Ensuite l'histoire comporte quelques longueurs mais comme c'est addictif ça passe.
Le tome 4 pas encore sorti en France racontera le parcours de Bella découverte dans ce tome. Vivement !!!