Articles à venir...

Prochainement sur le blog :

Les petites reines

Toutes ces choses qu'on a jamais faites

Celle qui a dit fuck !


















vendredi 8 novembre 2019

ACCIDENTELLE de Sarina Bowen


Le pitch


A 17 ans, elle rencontre enfin son père. Une rockstar aux millions de fans ...
Rachel, 17 ans, n'a jamais connu son père. Jusqu'au jour où sa mère succombe à un cancer. L'inconnu débarque dans sa vie du jour au lendemain. Inconnu si l'on peut dire, car il n'est autre que le chanteur de Wild City, l'immense tube qu'on entend partout.

" J'ai écouté mon père toute ma vie. Je l'ai toujours dans ma poche, sur mon lecteur mp3. Ma mère n'a jamais voulu m'expliquer. Leur rencontre, mais surtout pourquoi je n'ai jamais connu mon rock star de paternel. Je pensais qu'il s'agissait là de son unique secret. J'avais tort.
Quand elle a disparu, il a fini par se pointer. Du jour au lendemain, j'ai eu un pass VIP pour le monde de paillettes de mon père. Je n'avais pourtant rien demandé. Trois raisons me poussent à rester : mon groupe de chant, un beau jeune-homme aux yeux bleus nommé Jake et la curiosité qui habite mon âme. Celle qui hante les enfants accidentels...
Et comme mon père est le seul à connaître la vérité, je dois m'accrocher. "

Ce qu'en pense L. : 

Dans cette histoire, Sarina Bowen nous présente Rachel et Frederick son père. Tout le principe de cette histoire est de nous montrer qu'il peut ressortir du bon dans le malheur, dans les épreuves et dans la dureté de la vie, mais également dans les évènements accidentels.
Rachel a du mal à se trouver. C'est une adolescente et la mort subite de sa mère ne va pas l'aider à se construire. Ses secrets non plus. 
Rachel parait introvertie, mais ce n'est qu'un leurre. Son personnage m'a beaucoup touché car l'auteur a su la représenter forte mais tout de même dans son âge. C'est une vrai ado avec ses peurs et ses doutes.
La romance est là grâce à Haze et Jake avec qui ont va pouvoir osciller entre amour et amitié. Une vrai dilemme à tout âge...Cependant la vrai force de cette histoire est celle qui va se créer avec son père Frederick. 
Une grande partie du livre est dédiée à cette relation nouvelle et si particulière. Se connaissant sans se connaître, s'aimant en toute discrétion et dans la peur de se perdre l'un, l'autre. 
Un vrai "page Turner" avec une écriture tellement douce et fluide. C'est pour cela que je n'ai pas attendu la fin de la semaine de sa sortie pour dévorer ce dernier né de Sarina. 
Ce qui est sur c'est qu'il n'y a rien d'accidentel et de négatif à aimer tous les romans de cet auteur sans exception !

Ce qu'en pense D.:

Encore une fois je suis partie à l'aveugle et je m'attendais à une romance alors forcement j'ai été surprise au fil des pages de voir surtout la relation père/fille évoluer et non pas les sentiments amoureux de Rachel.
J'aimais la correspondance entre Jake et Rachel et la mélancolie de Rachel ne m'est pas inconnue. Passer quasi 18 ans avec une seule personne puis se retrouver seule au monde ou presque. Accepter, apprivoiser ce père super star absent pendant 17 ans. C'est vraiment bien amené par l'auteur sans trop de rose ni de noir. Et il m'a bien tenu compagnie une nuit d'insomnie.
A découvrir sans conteste.




mardi 5 novembre 2019

JUST FOR SUMMER de Maddie D.





Le pitch:
Sable, soleil et farniente… Voilà ce dont Fallon Miller a besoin. Lorsqu’elle monte dans l’avion qui la mène vers Hawaii et sa meilleure amie qu’elle n’a pas vue depuis un an, elle sait qu’elle touche son rêve du doigt – jusqu’à ce qu’elle rencontre ce type : beau à tomber, peu aimable et tout juste poli. 
Logan Pierce doit partir en urgence pour retrouver la trace de la seule personne chère à son cœur. Lorsqu’il monte dans l’avion, il est de très, très mauvais poil et la pipelette à côté de lui ne va pas arranger les choses. 
Arrivés à destination, leurs chemins se séparent. Alors qu’ils pensaient ne plus jamais se croiser, le destin les met à nouveau en présence et ils n'auront d'autre choix que de s'aider pour le meilleur et surtout le pire.

Ce qu'en pense D.:

Une douce romance hawaïenne idéale pour l'été.
J'ai comme toujours beaucoup aimé ce nouvel opus de Maddie D. personnages sympatiques, paysages magnifiques, vent, soleil et embruns au programme.
Logan de retour sur son île pour de tristes raisons, Fallon qui elle rejoint sa meilleure amie pour le temps d'un été et oublier un ex desastreux. Leur rencontre ne commence pas dans un grand sourire mais finalement ronchon et pipelette trouveront un terrain d'entente.


lundi 4 novembre 2019

THERAPIE DU CRIME de Sophie Jomain et Maxime Gillio



 Le pitch:
Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L'incongruité, c'est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c'est même la raison pour laquelle on vient la voir. D'ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu'on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d'histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu'elle accepte de l'aider et qu'elle lui pardonne l'humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir...

Ce qu'en pense D.:

Un très bon polar écrit à 4 mains, il y  avait longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir. Que ce soit les personnages ou l'enquête tout est bien ficelé. Sous un pitch qui sent la romance se cache une véritable enquête de police avec ses révélations et son suspense.
En fan de romance j'aurais voulu en savoir plus sur les personnages, je reste un peu sur ma fin au sujet du mystérieux Xavier.
C'est une belle collaboration entre Sophie Jomain ( Etoiles de Noss Head) que l'on ne présente plus et un plus discret Maxime Gillio ( Rouge Armé).  L'un est l'autre se complète si bien que je n'ai pas vraiment noté de différence dans la narration. Tour à tour à travers les yeux de Xavier puis ceux d'Alice, on avance pas à pas dans cette enquête Lilloise.
Je vous le recommande vivement.

Ce qu'en pense L. : 


Je ne sais pas comment classer ce roman : comédie, polar, romance, "romantic suspense". En fait c'est un peu tout à la fois. On secoue le tout et PAF ça donne ce super roman ! J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire cette réception J'ai Lu, merci à eux.   J'ai rit face aux situations cocasses du métier d'Alice et adhéré bizarrement au côté male alfa de Xavier. Allier la psychologie et l'enquête criminelle c'est logique mais rajouter la partie "sexologue (avec rdv)" c'est assez surprenant. Il y a de la romance, certes mais également une vrai enquête criminelle et c'est le petit + de ce roman : que la partie polar ne soit pas bâclée. Comme Delphine j'aurais aimé un épilogue pour boucler l'histoire personnelle de Xavier mais sinon des romans comme ça, j'en veux tous les jours. 

samedi 2 novembre 2019

VICIOUS de L.J Shen



Le  pitch:

Il est le pire qui pourrait lui arriver… ou le meilleur
  
Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution  : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

Ce qu'en Pense D.:

Ah cette couverture! Ce mec aux airs de James Dean..... si je l'avais vu avant, ce roman n'aurait peut être pas passé un an à dormir dans ma liseuse. C'est cliché mais ça fait toujours un peu d'effet ;)
Alors Vicious que dire en dehors du fait qu'il se prend pour le roi du monde, à croire que tout le monde fait ses quatre volontés. Vous voyez le mec populaire, un brin ténébreux et irrévérencieux, ce mec qu'on a toute regardé de loin ? Il n'a rien fait pour ça mais voilà c'est une star. 
Millie, elle, sort du ruisseau et bien que ça lui coûte elle fait en sorte de ne pas craquer pour lui. Car il lui plaît autant qu'il l'a blesse que ce soit en acte ou en parole le surnom de Vicious n'est pas volé.
J'ai complètement craqué pour ses deux là, à lire planquée derrière mon ordi au boulot en ce mois d'août très calme. Je ne saurais dire si c'est l'intrigue, l'opposition des personnages ou l'ambiance à couteaux tirés mais je n'ai pas pu le poser.


Ce qu'en pense L. :


Conseillée par D., j'ai dévoré cette histoire considérée comme "Dark romance" pour certaines. Je ne suis pas tellement d'accord : la romance est dérangeante certes, mais plutôt dans la moralité. On peut imaginer que c'est impossible dans la vrai vie qui plus est  tant c'est grossier et à la limite de l'indécence, mais ce n'est pas vraiment "dark". 
Passé cette précision c'est une lecture très addictive. Des flash-backs successifs qui nous incitent à connaître la suite. Ne cherchez pas de la guimauve car même à la fin, il n'y en a pas !
J'ai été happé par l'histoire sans complètement adhérer à 100%.
J'ai pourtant lu l'histoire de Jamie et Melody la professeur de littérature qui me paraissait plus intéressante dans le pitch. Là aussi, moyen moyen car on s'identifie peu aux personnages. Donc, pas une déception mais pas un coup de cœur non plus.


mercredi 30 octobre 2019

Dans les yeux d'une ado: ET ILS MEURENT TOUS LES DEUX A LA FIN de Adam Silvera


le pitch
" Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l'équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? "

Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour final. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

Ce qu'en pense C.: Ce livre restera à jamais gravé dans ma mémoire. Cette histoire est de celle qui nous fait réfléchir, nous remettre en question sur ce que nous sommes et nous faisons, sur le sens de notre propre vie et la vie qu'on aimerait mener. Ce livre est un hymne à la vie même si le titre peut nous en faire penser le contraire. En effet, on suit entre ces pages deux jeunes garçons, Mateo et Rufus, réunis par la funeste nouvelle de leur mort par le biais d'une application "Le Dernier Ami". Et oui, dans leur monde nous sommes prévenus le jour ultime de notre vie, afin de la vivre pleinement… Mateo et Rufus sont deux garçons que tout oppose et même si cela peut paraître étonnant, je me suis reconnue dans ces deux personnages. Tout d'abord Mateo, car ce garçon fait partie des gens qui ont tendances à se cacher des yeux de tous, à vivre dans l'ombre de peur du regard que le monde peut leur porter, honteux de leurs moindres faits et gestes. Et puis Rufus, qui joue les gros durs alors qu'au fond de lui, c'est juste un garçon perdu et brisé par la vie. Au moment de l'appel, le premier est cloitré entre ses quatre murs, le second en train de se battre et pourtant, ces deux garçons vont se rencontrer et vivre leur dernier jour main dans la main. Ils vont vivre cette journée plus intensément qu'une vie entière. Et c'est vraiment touchant.
Au début de ma lecture, j'ai cauchemardé quelques nuits sur ce que je ferais s'il ne me restait qu'un jour à vivre. Et figurez-vous que dans mes rêves je ne faisais que pleurer face au sort que me réserver mon triste destin. Mais petit à petit j'ai compris que pleurer ne servez à rien. Ce livre a été mon Rufus et mon Mateo, et désormais je me rends compte que la vie n'est qu'une question de temps, et qu'il faut la vivre à fond sans en perdre une seconde. Il faut vivre chaque jour comme le dernier et on ne cesse de nous le répéter, mais ce n'est qu'après cette lecture que je m'en suis réellement aperçu.
Alors je vais continuer à vivre et j'espère retomber durant ma vie sur de telles pépites qui me feront encore réfléchir et murir sur l'univers dans lequel je vis et... sur moi.  
 
petite citation
"Peut-être qu’il vaut mieux avoir bien fait les choses et avoirs été heureux pendant une journée plutôt que d’avoir mal vécu tout une vie."

lundi 28 octobre 2019

COLERE ASSASSINE de Stéphanie Exbrayat


Le pitch

Malheur à quiconque provoque la colère de Léa, trentenaire parisienne qui ne supporte pas l'incivilité. Un soir, en quittant sa salle de sport, elle entend l'appel au secours d'une femme enfermée dans les toilettes du sous-sol. Mais quand la prisonnière s'impatiente au point de devenir odieuse, Léa explose et part en l'abandonnant à son sort. Le lendemain la femme est retrouvée morte...




Ce qu'en pense L. :

Une belle surprise, voilà ce que représente cette lecture pour moi. 
Trois narrateurs, trois caractères bien distincts. Chacun ayant des faiblesses. La différence entre eux est la gravité du passage à l'acte. Il faut y ajouter les remords face aux conséquences de leurs actes. Cela vous donnera le camp des gentils et celui des méchants. Mais dans quel camp seront Léa, Adeline et Rodolphe ? C'est là toute la valeur de l'intrigue. 
Et puis finalement, comment aurions nous réagi à la place de Léa face à la porte fermée des toilettes d'un sous sol sombre et glauque ? Il y a du suspens et de la psychologie dans ce roman. Le tout écrit avec une plume addictive et des chapitres cours. 300 pages lues en deux soirées d'automne bien calée sur mon canapé ou au fond de son lit. Lecture cocooning malgré le thème "thriller".
Merci aux Editions de Borée et Eric Poupet pour ce service presse. On en redemande!!!


Ce qu'en pense D.:

Récit à 3 voix, un trio qui s'entremêle. Le début est un peu touffu puis l'intrigue se met en place et l'enquête ou plutôt les enquêtes commencent. Les chapitres cours se succèdent, Léa, Rodolphe et Adeline nous livrent leurs vies, leurs attentes et leurs problèmes.
Les fêlures de l'un font la force de l'autre, c'est bien écrit et une part d'humanité se cache en chacun d'eux. On la découvre petit à petit, on ne reste pas indifférent à leurs histoires même si bien sur heureusement qu'on ne vire pas tous psychopathe face aux drames de la vie...
Une belle découverte, encore merci pour ce service presse original.










vendredi 25 octobre 2019

WHISPERED REVIEWS TOME 1 de Amheliie et Maryrhage


le pitch:
Le blog d’actualités et de reportages indépendants de Chicago, Whispered Reviews est composé de chroniqueurs talentueux, curieux et passionnés.
Harper Reed est l’une des journalistes du site. Muette, c’est une femme forte et combative qui s’est imposée dans le milieu par son talent.
L’Agent du FBI, Knox Selva est un homme désabusé par l’amour. Alors qu’il sort d’un divorce compliqué et douloureux, sa vie se résume à fuir les relations pour se concentrer sur son boulot. En charge d’une affaire de disparition de femmes, il se retrouve dans une impasse et son enquête risque d’être classée s’il ne trouve pas rapidement de nouvelles pistes.
Grâce à ses connaissances, Knox va être mis en relation avec Harper et il décide de recourir à l'œil neuf de la journaliste pour faire avancer ses investigations.
Et lorsque la jeune femme se retrouve attirée par cet homme charismatique, elle se heurte de plein fouet au mur qu'il a érigé contre ses propres sentiments. Mais Harper n'est pas décidée à abandonner l’enquête et encore moins Knox.

Ce qu'en pense D.:

Encore une réussite du duo Amheliie et Maryrhage, du suspense, des sentiments et des personnages bien Hot!
L'enquête est minutieuse et nous amène dans les bas fonds de la société... Knox et Harper se relaient pour nous raconter leur histoire et ça fait mouche. Je ne suis pas fan des grands déballages sentimentaux mais même ces petits passages là, je les ai apprécié.
Aucune hésitation a avoir il faut foncer.
J'ai hâte de lire la suite sur les membres de Whispered Reviews.



Ce qu'en pense L.:

Ce duo d'autrices de choc a toujours réussi à me tenir en haleine dans mes lectures. Ici elles explorent un thème que j'affectionne de plus en plus : le romantic suspence.
L'intrigue est bonne. L'enquête même si elle se tasse au milieu de livre nous tient à bout de bras tout du long avec une dernière partie à 100 à l'heure. 
Le couple fonctionne très bien. Les échanges entre la journaliste optimiste Harper et l'agent Knox plus sur la réserve complètent l'histoire de manière très originale et attendrissante.