dimanche 16 janvier 2022

SAGA MURE " UNE SAISON AU BORD DE L'EAU de Jenny Colgan

 



Le pitch 


La jeune Flora MacKenzie travaille à Londres dans un cabinet d'avocats. Jamais elle n'avait imaginé que son emploi la conduirait à retourner sur son île natale, au nord de l'Écosse. Une île qu'elle a brutalement quittée après la mort de sa mère, quelques années plus tôt.
La jeune femme sent très vite qu'elle n'y est pas la bienvenue. La plupart des habitants du village considèrent cette " fille de la ville " comme une étrangère, et les non-dits de l'histoire familiale compliquent les relations avec son père et ses frères. Jusqu'au jour où Flora tombe par hasard sur le vieux cahier de pâtisserie de sa mère. Et si elle avait trouvé la recette pour se réconcilier avec ceux qui l'entourent ?


Ce qu'en pense L. :

Enorme coup de cœur pour cette série de Jenny Colgan que j'avais complètement mis de côté. Je pense que ça y est j'ai repris goût à la lecture intensive ne pouvant plus me passer des personnages. Je suis d'ailleurs à l'affut google / insta / facebook de la sortie d'un éventuel tome 5...

Chaque début d'année je me passionne pour une saga ou une série de romans. Il y a eu les Bridgerton l'an dernier bien entendu, mais aussi les Virgin River l'année précédente, les Dublin Street dans un autre style ainsi que la première série de romans de Tamara Balliana. Je pense qu'en janvier j'ai plus le temps pour lire et cette année en rajoutant "mon" covid j'ai dévoré le tout en quelques jours. 

Bref, au delà de ma petite personne je vous conseille fortement cette série pour tous les amoureux des régions reculées, insulaires, Ecossais, petites communautés et bien entendu la création d'un petit commerce de proximité. C'est réconfortant, doux, agréable et apaisant. Tout ce que j'aime. 

Jenny Colgan est en train au fil des années de se classer au niveau de Kristan Higgins dans mon estime littéraire. Cf : J'adore !!!

Il me reste à lire la série de "La petite boulangerie du bout du monde" dont j'avais lu le tome 1 il y a fort longtemps. Je ne pense pas attendre janvier prochain pour le faire....

* Ordre de lecture :

Tome 1 : Une saison au bord de l'eau (sorti en poche)

Tome 2 : Une rencontre au bord de l'eau (sorti en poche)

Tome 3 : Noël au bord de l'eau (sorti en poche)

Tome 4 : L'hôtel au bord de l'eau sous la neige (sorti en broché en octobre 2021)


lundi 3 janvier 2022

NOS TOPS 10 DE 2021

 LE TOP 10 DE 2021


D.:

Avec 61 livres lus cette année, on peut que je suis loin de l'objectif fixé à 80.

Une année chamboulée et chargée tant professionnellement que personnellement, malgré tout il y a eu de belles rencontres et des lectures poignantes, voici ce que j'en retiens.


1- Coach me de Marlene Eloradana. 

La révélation de l'année qui aura lancé une série de lecture se déroulant en Ecosse et qui m'aura poussé a regarder Outlander ...



2- Le jour où d'Amelie Antoine

Une claque, une nouvelle Amelie Antoine qui m'a chamboulé.



3- Tout le bleu du ciel de Mélissa Da costa

J'ai découvert cette pépite avec un métro de retard comme on dit. Mais vaut mieux tard.. c'est poignant, touchant et même bouleversant.



4- Les 5 règles du mensonges de Ruth Ware

Addictif et un brin flippant et il n'y a pas que moi qui le dit!



5- L'homme qui courait sa vie de Luca Tahtieazym

Courir et ne plus s'arrêter, quelle drôle d'idée ! et pourtant moi aussi j'en ai eu envie.



6- Le syndrome du spaghetti de Marie Vareille

Un livre qui m'a pris aux tripes...



7- Le tatoueur d'Auschwitz d'Heather Morris

Un récit difficilement supportable pour ne pas oublier d'où l'on vient et les sacrifices de nos ainée pour nous permettre de vivre dans un monde libre.



8- Luna de Serena Giuliano

Encore une réussite de Serena Giuliano. 



9- Cap Canaille de Christophe Gavat

Parce que les histoires de flics marseillais, ça fonctionne toujours!



10- Noel, amour et autres tracas de Liah Waureel

Parce que j'ai vraiment bien rigolé avec cette lecture!




Alors je n'oublie mes auteurs chouchous: Tamara Balliana, Matthieu Biasotto, Theo Lemattre ou encore Sonia Dagotor, ils ont bien sur animé mon année de lecture mais il faut rendre justice aux petits nouveaux qui m'ont aussi fait vibrer cette année. Mention spéciale à Marlène Eloradana qui s'est lancé en 2021 avec brio et pas moins de 4 livres au compteur.

Finalement peu de romances dans ce TOP 10 même si la romance doit bien représenter les 3/4 de mes lectures de l'année. 

Je vous souhaite une excellente année 2022, avec de belles lectures et de beaux moments partagés. Prenez soin de vous!


L. :

Tout comme D. je suis loin de l'objectif fixé à 100 lectures. Seulement 69 au 31 décembre, j'étais pourtant à 50 fin juin...mais une panne de lecture m'a prise de court tout l'été, et j'ai repris sobrement cet l'automne avec 2 à 3 livres par mois.

Mais qui dit moins de livres ne dit pas moins de qualité. Bien au contraire j'ai mis 5 étoiles à presque 1/4 de mes lectures, un record. Des auteurs au rendez vous, des mégas coups de cœur et des découvertes : De Valérie Perrin à Marlène Eloradana j'ai été bluffée par de nombreux auteurs. J'ai toujours mes chouchous : Olivier Norek, Serena Giulliano, Marie Vareille, Tamara Balliana, Sonia Dagotor (qui m'a agréablement surprise dans un nouveau style). 

Et puis j'ai ma PAL, qui n'a pas baissé d'un étage...je regrette de ne pas avoir lu mes Jenny Colgan présents dans ma liseuse depuis plusieurs mois, ainsi que la pépite de Mélissa Da Costa. Je me donne comme défi en 2022 de lire selon mes envies. Demander moins de Services Presses (j'en ai encore à rendre) afin de faire baisser la case "A lire" de ma liseuse...même si je me laisse quelques jokers avec les sorties de Joel Dicker et Serena Giulliano en mars :-)

Bref pas de record à battre en 2022, zéro pression, 70 romans dans mon challenge mais si je n'en lis que 40 géniaux ça fera l'affaire !

Bonne année à tous et plein de bonnes lectures à venir ...


1. Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin

Une claque, un bonheur indescriptible à lire ce roman. Presque 700 pages lues en un week end. J'aurais aimé qu'il dure 1000 ans...Valérie est une vrai conteuse d'histoire. Merci à mon ancienne libraire Cécile qui n'a pas perdu la main pour me conseiller de bons romans !





2. Le syndrome du spaghetti de Marie Vareille

J'ai toujours un an de retard sur les romans de Marie Vareille, mais je me refuse à en lire plus d'un par an. J'en fais mon bonbon de l'année, et à chaque fois il ressort dans mon top 10. Ici sur le podium car l'histoire m'a touché véritablement. Un roman jeunesse intelligent et plein de vérités. 




3. Luna de Serena Giulliano

J'ai hésité à le mettre sur le podium en concurrence avec Impact. J'avais encore à la bouche le bonheur procuré par Mamma Maria. Et puis je me suis replongée durant ce mois d'avril où le confinement était à nouveau là, et je me suis souvenu que encore une fois Serena m'avait permis de m'évader un instant. 





4. Impact de Olivier Norek

Complètement différent de ses autres enquêtes ce roman devrait être mis au programme des lycéens. Une vrai prise de position grâce à cet ouvrage. 




5. Le tatoueur d'Auschwitz de Heather Morris

Surement le meilleur Service Presse reçu à ce jour grâce aux Editions J'ai Lu. Un roman pour l'histoire si difficile soit elle ici. 




6. Evvie Drake repart de zéro de Linda Holmes

Ce qui m'a plu dans ce roman (et qui a fait la différence) c'est la normalité de l'héroïne et la normalité de la temporalité de l'histoire. Le monde ici n'est pas merveilleux, il est comme dans la vrai vie. 




7. Trois de Valérie Perrin 

Et bien oui car même si elle sort un roman tous les 3 ans, j'en ai lu 2 coup sur coup en 2021. Fabuleux lui aussi mais un ton en dessous de "Changer l'eau des fleurs". Après c'est une affaire de goût et il est quand même dans mon top 10 alors que j'ai eu énormément de coups de cœur cette année...ça veut tout dire !




8. Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? de Carene Ponte

La reine de la comédie de Noël !! Cela fait 3 ans que je me régale chaque fin d'année. Le thème ici est original avec un peu de magie dans l'histoire. 




9. Promis on reste amis ! de Juliette Bonte

A mi chemin entre la série Friends et How I met your Mother, et comme je suis fan de ses séries j'ai adoré ce roman.




10. Alabama 1963 de Ludovic Manchette et Christian Niemiec

Les polars ont la part belle cette année, peu de lectures mais toutes très bien choisies. Ce roman j'en ai entendu parler toute l'année sur les réseaux, cela m'a permis de relire enfin un roman en 2 jours ce mois de décembre...




 
















 



vendredi 24 décembre 2021

Nos lectures de l'Avent J 24 : LE PETIT SECRET DE LUNA de Mariana Zapata




Le pitch

Le problème avec les secrets, c’est qu’ils ont la fâcheuse habitude de s’accumuler.

Luna Allen le sait : elle a fait certaines choses qu’elle préférerait garder enfouies pour toujours. Pourtant, si elle pouvait revenir en arrière, elle ne changerait rien.
Avec trois sœurs qu’elle aime, un métier qu’elle adore (la plupart du temps) et une famille qu’elle s’est elle-même constituée au fil des ans, elle a l’impression que tout s’est finalement bien passé.
Même quand un de ses secrets implique son boss, elle n’arrive pas à le regretter. Même si ce n’est pas vraiment le type le plus aimable ni le plus patient du monde.

Malgré elle, Luna va apprendre qu’il y a des choses qu’il vaut mieux partager...


Ce qu'en pense L. :

Je suis très mitigée concernant cette lecture. Autant l'addiction et les émotions ont été là, autant elles ont été noyées par de multitudes longueurs de textes. Des rallonges en pagaille pour décrire 3 pas. J'voue avoir lu très souvent en travers par lassitude. Le héros très possessif, qui n'est malheureusement jamais le narrateur a eu du mal à m'émouvoir et les hésitations à répétition de Luna ont fini par m'agacer. 

Je suis pourtant une grande fan des autres romans de Mariana Zapata notamment pour la qualité d'écriture et ce style si particulier. Mais là ça n'a pas collé. 

Cela ne m'empêchera pas de découvrir les futures histoires que l'autrice publiera en France mais pour celui ci c'est un couac. 


 


 

jeudi 23 décembre 2021

Nos lectures de l'Avent J 23 : LE JOUR OU....d'Amelie Antoine

 



Le pitch:

Printemps 2019, un cimetière parisien.

Rebecca a pris l'habitude de venir fleurir des tombes à l'abandon.

Benjamin, lui, vient assister à l'enterrement d'un inconnu.

Quand le hasard les met sur la route l'un de l'autre, le rapprochement se fait avec douceur et prudence, chacun prisonnier de sa propre souffrance.

Les secrets du passé sont parfois lourds à dévoiler, et ceux de Rebecca font osciller Benjamin entre amour fou et inquiétude sourde.

Et comment séduire une femme alors que l'on porte en soi une lourde culpabilité ?

Ces deux écorchés vifs vont pourtant apprendre à s'apprivoiser, à baisser les armes, laissant de côté l'ombre pour la lumière...


Ce qu'en pense D.:

Le jour où.. on en a tous, des bons et des mauvais mais quoiqu'il en soit des jours qui marquent.

Amelie Antoine nous plonge dès la mise en place dans cet état de choc consécutif à ce jour où. De suite je me suis sentie comme Benjamin, traumatisée, perdue, hagarde. Rebecca mets plus de temps à se dévoiler, son histoire se découvre page après page. Et on comprend que pour elle "le jour où" a définit le reste de sa vie. C'est du moins ce qu'elle pense et ce qu'elle s'est donné pour objectif. Benjamin devra faire preuve de patience pour la laisser entrevoir la lumière.

L'auteur change de style pour nous offrir un feel good. Elle, nous montre le chemin universel pour se relever à savoir: l'amour. Un livre qui m'a surprise car Amélie Antoine verse rarement dans le rose. Sa plume est toujours aussi belle et addictive, chacun de ses romans me bouleverse, c'est une des rares auteures dont je me rappelle chaque livre. Alors si cette fois elle fait place à la lumière au milieu du chaos, ce n'est que pour nous prouver encore son talent.


mercredi 22 décembre 2021

Nos lectures de l'Avent J 22 : BAD TOME 4: AMOUR IMMORTEL de Jay Crownover

 


le pitch:

Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose  : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça  : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus  : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.

 

Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution  : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.


Ce qu'en pense D.:

Encore une suite de saga exhumée des tréfonds de ma liseuse. Malgré tout je me suis un peu rappelé l'histoire.

Keelin et Nassir sont attirés l'un par l'autre depuis le 1er jour, mais pour diverses raisons, elle ne cède pas et lui est prêt à l'attendre pour qu'elle accepte afin d'être son élue.

En résumé c'est caliente, violent et ça se dévore! Je ne saurais dire pourquoi je ne me suis pas lassée des " c'est une bombe mais je ne peux pas céder" , ni pourquoi leur petit jeu de séduction m'a tant accroché. Sans doute car Jay Crownover a les clés pour rendre une histoire haletante au point de nous tenir éveiller la nuit.

mardi 21 décembre 2021

Nos lectures de l'Avent J 21 : SECRET DE VESTIAIRE TOME 2 : CARTON ROUGE de Rebecca Crowley

 


Le pitch:

Spécialiste de protection rapprochée, Kate accepte de mauvaise grâce d’assurer la sécurité de l’icône du foot, Terim, un défenseur virtuose surnommé le Magicien par ses fans. Kate déteste ce genre d’homme : froid, stoïque, super sexy. Mais il faut bien qu’elle gagne sa vie ! 
Elle débarque chez lui sans crier gare, entrée en matière qui n’est pas du tout du goût du beau sportif. Commence alors entre la bodyguard au caractère bien trempé et l’imbuvable magicien du ballon - mais dont elle ne peut ignorer le charisme - une cohabitation forcée qui va faire des étincelles…


Ce qu'en pense D.:

Comment dire... je n'aime pas le foot mais je ne saurais pas vous dire pourquoi j'ai eu l'impression que l'auteur parlait de Zlatan Ibrahimovitch.
Bref un Suédois d'origine turque cible de menaces racistes, une ancienne militaire reconvertie en conseil en sécurité et surtout 2 caractères opposés. 
Quand l'un est dans le contrôle l'autre est en perdition et le choc des cultures est là aussi. 
Malgré tout j'ai pris plaisir à lire cette histoire avec une petite intrigue dans le fond.
Les 2 ont deux vies radicalement opposées pourtant on ne vire pas dans le classique je te déteste pour mieux te dire que je t'aime. Rapidement l'alchimie est là et ils ont vite fait de se trouver! 

lundi 20 décembre 2021

Nos lectures de l'Avent J - 20 : VOUS REPRENDREZ BIEN UN PEU DE MAGIE POUR NOËL ? de Carène Ponte


Le pitch

Victoria Delmas, trente-cinq ans, dirige d'une main de fer son agence de publicité. Dans son quotidien réglé comme une horloge, aucune place n'est laissée à l'improvisation, et encore moins aux relations humaines qu'elle considère comme une perte de temps pure et simple.
Jusqu'à un matin de décembre où sa vie bascule. Renversée par un bus, Victoria sombre dans le coma et atterrit dans un... centre de réhabilitation de Noël ! Cette mystérieuse organisation lui propose un marché : pour se voir accorder une seconde chance, elle devra se racheter auprès d'une personne qu'elle a fait souffrir par le passé, et ce avant le 26 décembre, minuit.
Une mission qui risque de lui donner du fil à retordre. Car si Victoria excelle dans son métier, nouer des liens avec ses semblables n'est pas son fort.
Mais s'il y a bien un moment de l'année où l'on peut espérer un miracle, c'est à Noël !

Ce qu'en pense L. :

Si vous deviez ne lire qu'une seul roman sur le thème de noël cette année je vous conseillerais celui là sans hésiter. Carène Ponte est vraiment la reine des histoires de Noël. Cela fait trois ans qu'elle me régale chaque mois de décembre avec son humour et sa plume si addictive. 
Ici l'histoire est atypique. L'autrice intègre un brin de "magie" dans la trame narrative et ça fait toute la différence. C'est fantastique j'ai dévoré chaque pages alors que cela fait presque 6 mois que je suis en panne  de lectures. 
Victoria est un personnage à la limite de la caricature. Elle dit tout et assume son point de vu sans se cacher. Mais est ce vraiment la formule du bonheur ? 
Par un concours de circonstance dont je ne vous dirai rien, elle va retrouver Dakota et la grand-mère de cette dernière un brin délurée, c'est un euphémisme !!
Dans ce roman, certes il y a un peu de romance, mais il y a beaucoup de bienveillance et de bonheur des choses simples. En cette fin 2021 où le covid nous rattrape, la seule chose dont on a envie c'est de retrouver les siens. Des moments familiaux ou entre amis  sans extravagance. C'est tout le thème du roman. Vous l'avez compris : c'est un coup de cœur !!