Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
La disparition de Stéphanie Mailer
Love me if you Cannes
Karma










vendredi 10 août 2018

NUIT BLANCHE A MANHATTAN de Sarah Morgan


Le Pitch

Un nouveau projet, une nouvelle vie, et le ciel de Manhattan pour seule limite.
Même si l’entreprise d’événementiel qu’elle vient de lancer avec ses deux meilleures amies est encore au point mort, Paige veut y croire. Mieux, elle a un plan : ne plus jamais laisser la peur de l’échec la paralyser, manger sainement et se tenir aussi loin que possible de Jake Romano – mieux  connu sous le nom de « Celui qui lui brisa le cœur ». A partir d’aujourd’hui, Paige ne pense plus au passé, seulement à l’avenir. Sauf que, dès sa première commande, son passé et son avenir se télescopent violemment.

Ce qu'en pense L. :

Romance "Feel good" sans prise de tête. Un peu de longueurs à mon goût mais c'est toujours un plaisir de lire du Sarah Morgan. L'histoire est classique mais ce qui donne une particularité au roman, c'est qu'il donne la part belle à la ville de New York. On se croirait dans un village où tout le monde se connaît et où BROOKLYN renaît à la manière de "Madame est servie" !!! C'est vraiment ce que j'ai le plus aimé. Même si la création et la mise en place que l'entreprise des 3 copines m'a fait "fantasmer" également. Qui ne rêverait pas de créer sa boîte avec ses meilleures amies ? Mes pintades je suis toujours prête pour le salon de thé/ agence matrimoniale 😉
Il me tarde de savoir comment Matt le frère de Paige, va réussi à réchauffer le coeur de Frankie. Rendez vous fin mai.

dimanche 5 août 2018

BAD GAMES de Juliette Duval



 Le pitch:

À peine arrivée sur le campus de Stanford en Californie, Carrie rencontre Orion et Josh, deux bad boys américains au charme ravageur. Voilà un séjour aux États-Unis qui commence bien pour la jeune Française ! Seule ombre au tableau : elle doit assister au mariage de sa mère… qui l’a pourtant délaissée pendant toute son enfance.

Carrie est bien décidée à profiter de la vie et, la veille du mariage tant redouté, elle succombe au charme de Josh, le tatoué au sourire foudroyant. Pas de promesse, pas d’engagement, seulement un moment magique avec un amant incroyable !

Sauf que sans le savoir, Carrie a passé la nuit avec son… futur grand frère par alliance ! Le mariage de sa mère pourrait bien se transformer en un véritable cauchemar…

Entre passion, sentiments et secrets, les deux amants devront lutter pour défendre leur bonheur !

Ce qu'en pense D:

Grr encore une mini saga avec des tomes d'une 100aine de page, dévorés en une petite heure et d'un coup il faut attendre la suite! Et oui le tome 1 est sorti en mars le tome 4 le 25 juillet et maintenant il faut attendre.
A chaque tome une évolution entre Carrie et Josh et surtout les réactions de ceux qui les entourent. Les gens ont vraiment du mal avec les liens de parenté. Même si ils ne partagent aucun gênes et même si ils ne savaient pas pour leur parents quand ils se sont rencontrés, les gens les regardent comme des incestueux. En parallèle on sent que des choses louches se passent dans la boite de Josh, ça pimente un peu.
Bref une gentille saga avec pour sujet un dilemme un peu différent pour les héros.
A suivre!

PS: l'intégrale est disponible sur amazon depuis mars 2018! vite, vite, vite ;)

mercredi 1 août 2018

CALENDAR GIRL de Audrey Carlan


Le pitch

Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa sœur et son père pour s'installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d'argent, de beaucoup d'argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l'argent à son père, l'a fait tabasser et l'a envoyé à l'hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu'elle protège son père et sa petite sœur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu'une issue, contacter sa tante qui possède une agence d'escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l'escort d'un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s'offrent ses services. 

De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s'est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse. 

Mia relèvera-t-elle le défi de sauver sa famille ?

Ce qu'en pense L. :

Ehhh ben ! Que de tapage sur l'arrivée de cette série Calendar Girl !! Il est vrai que le mode d'édition est très original : une sortie par mois qui raconte l'histoire de Mia au fil de son année si particulière. 
Mais l'originalité s'arrête là. Beaucoup de sexe, peu de profondeur (bizarrement et sans jeux de mots) mais malgré tout une écriture très addictive et spontanée. Je me suis laissée prendre par cette histoire de cœur entre Mia et Wes son premier prétendant. Difficile ensuite de se remettre dans une ambiance : une homme, un mois et à chaque fois un "ohhh il est trop beau je veux coucher avec lui". J'ai lu les résumés de tous les mois jusqu'au mois d'août et franchement je ne sais pas où ça va nous mener, est ce que Mia va se poser et trouver l'homme de sa vie ? Est ce que l'histoire ne va pas s'essouffler ? Comment éviter les répétitions ? Beaucoup de questions suite à ce premier tome, qui me laisse perplexe. 

Ce qu'en pense D.:

Alors moi encore une fois j'ai commencé par le tome 2 " Calendar girl Février". Bizarre me direz vous, et bien c'est surtout que je n'ai pas fait très attention. Du coup et bien je me retrouve dans un livre que je dirais légèrement "old fashion" dans le sens où c'est l'érotisme qui prime avant les sentiments et les personnages.
Au bout d'une page c'est "c'est un Dieu je veux coucher avec lui" et bien sur c'est un dieu du sexe qui lui fait "l'amour" tout en préservant ses sentiments. J'ai eu un peu de mal a trouver le fil de l'histoire sans doute car je n'avais pas lu le premier. Mais je pense effectivement qu'un livre par mois sans réel fil conducteur peut lasser. De mon côté je n'ai pas eu le coup de coeur pour me dire que je lirai les suivants. 




lundi 30 juillet 2018

LE TEMPS EST ASSASSIN de Michel Bussi


le pitch:
Été 1989. La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d'un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n'ont pas eu la même chance. 
Été 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C'est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l'attend une lettre... de sa mère. Vivante ?


Ce qu'en pense D.:

Lors du salon du livre 2017, je me suis retrouvée face à Monsieur Bussi avec mon livre de poche, sur sa table en bonne place son dernier opus "le temps est assassin". Il faut dire que c'est un homme sympathique Michel Bussi alors j'ai cédé à la tentation d'avoir le dernier dédicacé. 
Un simple "Pour Delphine une histoire... de Dauphins" facile me direz vous. Comme à mon habitude sans avoir lu le 4ème de couverture ni lu de critique, je me lance à l'assaut des 530 pages quelques mois plus tard. Et la SURPRISE, fond de toile la Corse, belle et sauvage, les souvenirs de l'été 1989 de Clotilde se mêlent à son présent été 2016. De l'ado de 15 ans fan de Beetlejuice et du "grand bleu" à l'épouse/mère qui revient sur les traces de son passé, tout est suspense. Mais voilà une lettre signé P... comme un message d'outre tombe, vient déterrer un vieux secret de 27 ans. Que s'est il réellement passé ce soir du 23 Août 1989.
Alors merci Monsieur Bussi, moi même ado j'ai du voir 25 fois "le grand bleu" et pleurer 25 fois sur le beau Jean Marc Barr. Que de souvenirs me sont revenus lors de cette lecture... My Lady Blue...
C'est une histoire pleine de suspense comme j'aime, de rebondissements en tous genres, de personnages aussi adorables que détestables. La Corse je ne connais pas alors vous dire si le récit est fidèle aux paysages ou aux habitants, je ne saurais vous le dire, mais je vous conseille vraiment ce livre car au moins, on retrouve l'été!

samedi 21 juillet 2018

SORTEZ MOI DE LA ! de Sonia Dagotor





le pitch:
Mise en bouche :
Je me prénomme Madeleine. Je sais, c'est un prénom d'une autre époque et encore, vous ne savez pas tout ! 
Je viens de perdre ma mère avec qui je vivais dans notre maison en Auvergne. Ma mère a toujours décidé pour moi, mais rassurez-vous, je ne lui en veux pas. Même après sa mort, elle me commande encore. Sa dernière trouvaille, m'envoyer à Paris ! Pour une nana qui n'a jamais quitté son village natal, c'est une petite révolution. Mais je suis prête. Il était temps de me sortir de là. Je vous emmène avec moi ?

Ce qu'en pense D.:

"Non, mais non ce n'est pas possible! elle ne va pas oser" voilà ce que je me suis dit une bonne partie du livre. J'ai bien dû me faire dessus 2-3 fois aussi.
Bref soyons sérieuse 2 minutes, ce roman Sonia nous en a parlé au salon du livre de Paris " c'est l'histoire d'une auvergnate..." on n'en saura pas plus. Lors de sa venue chez nous, elle nous a dit "c'est presque bouclé,  ça va être bon pour les vacances" mais rien n'aura filtré. 
Alors les premières pages m'ont surprise par leurs sérieux et la justesse d'une vie simple et sans surprise. Mais notre Madeleine, elle ne va pas avoir peur, elle ne va même pas hésiter à partir à la capitale seule. Et que d'aventure, on peut dire qu'elle n'en rate pas une. 
L'univers déjanté de Sonia a encore frappé, mais surtout n'oubliez pas de dire "je t'aime" à ceux que vous aimez y compris à Sonia à la fin de ce roman. Moi en tout cas je peux lui dire "Je t'aime pour toute cette folie et ces bons mots, ces personnages pleins de vie qui nous font marrer. Mention spéciale à Roméo qui fait une splendide couverture." Et puis Damien...très bon choix de prénom ;)

Ce qu'en pense L. :

Si vous avez eu l'habitude de rire aux éclats dans les précédents romans de Sonia Dagotor, préparez vous ici à passer du rire aux larmes. Des rires et des larmes d'émotion. Lors de sa venue à Tarbes, Sonia nous avait bien fait comprendre que chacun de ses romans étaient fondés sur une morale...un peu comme les fables de La Fontaine ( la comparaison va lui plaire lol). En gros ça nous fait rire et réfléchir à la fois. 
Avec Madeleine, on se prends d'affection, on pense à ses proches partis trop tôt, on se met en situation, on rit,on pleure, on aime, on vit !!
Car oui, cette histoire est une ode à la vie, des mots simples, une vie simple, mais toujours la même morale : profiter de la vie qui est trop courte, sans s'encombrer de disputes et de non dits.
Au delà de ça pas de panique, les péripéties de Madeleine & co sont très drôles. Mention spéciale au relooking avec Daisy. Cependant, pourquoi nous avoir demandé des idées prénoms sur facebook il y a quelques semaines pour finir avec un ...Jacky !!?? lol ...
Sinon Sonia, continue d'écrire, continue à nous faire rire et pleurer aussi...même si j'ai du prolonger ma "sieste" cette après midi de quelques minutes afin d'essuyer mes larmes à la fin du roman pour les raisons que tu connais. Ton message est tellement vrai....ne stresse pas et profite de ton succès mérité !!
PS : bravo également à tes bétâs lectrices Claire et sa sensibilité et visiblement Zoé dont son moineau s'associerait très bien à ton Roméo...


jeudi 19 juillet 2018

LE COUPLE IDEAL (ENFIN) d'Angela Morelli


Le pitch:

Un goujat égocentrique  ! Voilà comment Clara, libraire, qualifie désormais l’écrivain mondialement célèbre Craig Anderson, qui était son auteur de polars favori. Était, car leurs échanges sur les réseaux sociaux lui ont permis de découvrir une toute nouvelle facette de M. Anderson, laquelle n’est pas très reluisante. Après tout, s’il ne supporte pas les critiques de ses romans, il n’a qu’à pas les lire  ! Et, comme si cette désagréable déconvenue ne suffisait pas, ce mois d’août à Paris est aussi désert que caniculaire. Heureusement, un séduisant touriste écossais pousse presque tous les jours la porte de sa librairie La Caverne d’Ali-Baba et multiplie les prétextes pour la croiser par hasard…


Ce qu'en pense D:

Un charmant épilogue! Apres des années d'attente Angela Morelli nous livre l'histoire de Clara la libraire Parisienne. J'avoue que j'avais presque oublié Louise et Emilie mais j'ai rapidement retrouvé mes repères.
Clara est dans le rouge, la librairie ne va pas fort et la solitude qu'elle s'impose elle même ne l'aide pas à trouver une idée pour sans sortir. Bien par hasard elle croise le chemin de Logan et de sa chienne Milady, et leur chemin se croise de plus en plus régulièrement mais est vraiment du hasard...
On retrouve aussi Louise te Emilie qui donne de leurs nouvelles ainsi que de leur homme. Antoine le gay sexy est toujours en mal d'amour lui aussi.
Angela Morelli est devenue un compteuse, elle m'a fait penser à Kristan Higgins? Son ôde à Paris ( enfin surtout le 20ème arrondissement) est plaisante, même moi la sudiste je m'y suis à peu près retrouvée ( enfin surtout autour de Bastille). C'est une vraie opération séduction, lente et par petites touches bref 304 pages idéales 
(enfin)....

Ce qu'en pense L. :

Un bonbon de romance à l'anglaise...sans l'Angleterre, mais avec un anglais ;-)
Chaque opus d'Angela Morelli me ravit.
Toujours le facteur + "vie de quartier" et petite communauté soudée que ce soit pour une histoire dans le sud ouest ou bien au centre de Paris.
Un vrai coup de cœur pour l'été.




dimanche 15 juillet 2018

LOVE PLAY de Alfreda Enwy


Le pitch

Johanna se l’était pourtant juré  : plus jamais elle ne se laisserait approcher, et encore moins séduire, par un garçon. Si elle a accepté d’aller parler à Ryan, c’est uniquement pour rendre service à Poppy, sa meilleure amie. Elle était loin de penser que ces yeux bleus posés sur elle la troubleraient autant et lui feraient perdre tous ses moyens. Loin de penser aussi que ces sensations lui avaient manqué… Mais elle doit se reprendre, Ryan est tout sauf un homme pour elle, et il ne mérite certainement pas qu’elle renonce à sa nouvelle règle. Star de l’équipe de basket à l’ego surdimensionné et incorrigible dragueur, pour lui, l’amour n’est qu’une partie de plus. Non, vraiment, Johanna ne reviendra pas sur sa décision  : elle n’a plus envie de jouer…

Ce qu'en pense L. :

Tout d'abord merci à HQN pour la couverture. Ce n'est qu'un détail,mais enfin les personnages sur la couverture ressemblent aux héros du roman !! C'est quand même la base mais ça arrive quasiment jamais c'est fou !!
Ensuite, romance universitaire, une vrai : good point !!
Du sportif, une fille avec du tempérament, des dialogues percutants, un duo solide, que du bon !
La partie dramatique n'arrive qu'à la fin, je l'aurais peut être amené un peu plus tôt dans l'histoire mais ça ne gâche en rien la qualité de ce roman. Une vrai romance bonbon comme je les aime, sans prétention mais qui fait son effet. 
PS : et j'aime toujours autant le roller derby !!!

Ce qu'en pense D.:

Comme toujours ça se dévore, on a beau de se dire que c'est cliché et facile mais on se laisse toujours prendre.
Elle le rend dingue sans s'en rendre compte, il tombe dans ces filets sans le vouloir. On peut dire que ça chambre et c'est explosif, on ne parlera pas des parties olé olé qui elles aussi sont High Level !!
Bref Ryan est un partenaire plus que charmant sous ses airs de queutard de première. Johanna mettra du temps mais c'est ça qu'on aime aussi, le suspense c'est le piment de la vie!
A découvrir d'urgence, un bon remède aux mauvais temps!