Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Scotland street
N'y pense même pas !
Beautiful love.












mercredi 11 octobre 2017

Dans les yeux d'une ado: DIVERGENT de Veronica Roth






le pitch :
 
Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver... ou la tuer.

Ce qu'e pense C.:Avant de me lancer dans la lecture de cette série, plusieurs personnes m'ont dit : « C. ne lit pas ce livre directement après Hunger Games, tu risques d'être déçut... Ca ressemble beaucoup à H-G... » Enfin vous voyez à peu près le genre ? Donc j'ai commencé le livre quelques mois après avoir lu les ''Hunger Games'', mais quand j'ai décidé de me lancer, je l'avoue, j'étais très réticente ! Je me disais  «  Et si ça ne me plaisais pas ? Peut être qu'a cause d'Hunger Games je ne vais pas apprécier l'histoire et que je vais être déçu » car j'avoue, je n'aime pas être déçu par un livre car après je me met à râler... et bhe contrairement à mon opinion basé sur les avis d'autres personnes, j'ai été agréablement surprise ! Je pense que mes goûts influencent aussi cet avis car étant une fan de dystopie … On aime bien oublier les petites imperfections des histoires... Mais cela ne contredit pas mon opinion, j'ai adoré l'histoire de ce premier tome. Un monde, divisé en 5 factions : Les Altruistes (Bénévoles), les Erudits (Savants), les Fraternelles (Paysans), Les Sincères (les francs) et pour finir les Audacieux (les têtes brûlées) constituent une nouvelle démocratie. Normalement, chaque habitant de cette ville rentre que dans une seule catégorie mais Tris, elle, rentre dans 3 à la fois... On appelle cela, la divergence. Béatrice ou Tris, est une Divergente, son cerveau n'est pas conçut comme tous le monde, elle aurait des tendances altruistes, érudits et audacieux. Pour survivre, les Divergents doivent cacher au monde leurs identités au risque de se faire tuer.
 
 
 
 
 
 
Le Pitch
 
Différente. Déterminée. Dangereuse. DIVERGENTE
Le monde de Triss a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. Triss est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp.
Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être.
 
 
Ce qu'en pense C.:Nous continuons à suivre le périple de notre courageuse Tris. Je l'avoue, j'ai mis plus de temps à lire ce second tome que j'ai mis pour lire le premier. J'ai bien cru que je n'allais pas pouvoir le finir !!! Même si l'histoire de ce second opus en lui-même est bien, il est moins captivant que le premier. Cela ne veut pas dire que je ne l'ai pas apprécié. Bon j'explique un peu son contenu. Tris, Quatre et les autres vont trouvé refuge chez différentes factions, ce qui nous permet de mieux connaître les autres groupes, j'ai bien aimé car c'est vrai, au début, on entend pas beaucoup parler des Sincères ou des Fraternelles. Mais les manigances des Érudits se poursuivent, Tris est une Divergente, et les Divergentes ne sont pas accueillis à bras ouverts au sein de la société, ils sont même pourchasser ! Ils courent, se cachent afin de les échapper, mais les Erudits sont malin et ils savent que les Pètes-Secs (Altruistes, ancienne faction de notre héroïne) resteront toujours des Pètes-Secs même avec les changements de faction. Ils utiliseront cette faiblesse contre elle, mais comment réagira-t-elle ?

 
 
Le pitch
Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence.
Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?



Ce qu'en pense C.:NON !!!!!! POURQUOI CETTE FIN !!!! Il n'y a pas plus pire qu'une fin de ce genre, je ne vous en dit pas plus mais sachez qu'elle surprend et... Je m'arrête avant de vous la révéler, mais vous me comprendrez ! Notre petit groupe s'échappe et se rend compte que le monde qu'ils croyaient dévasté existe bel et bien ! Durant ce tome, je me suis quelques fois ennuyé, je trouvais que c'était un peu las, j'adore l'histoire en elle même mais il y a vraiment des moments où je me suis un peu ennuyé, c'est dommage. Cette fois ci les narrateurs sont : Tris, pour ne pas changer, mais nous avons désormais aussi Tobias alias Quatre. J'ai beaucoup aimé avoir les deux points de vues et avis de ces deux personnages si différents et j'ai pu creuser dans l'ancienne vie de notre séduisant Quatre, car cet héro est vraiment mystérieux et j'aime bien savoir la vie des gens moi, je suis un peu commère ! Lol
Bon mis à part les petits bémols, j'ai passé un super moment à lire ce livre, ce n'est pas aussi bien que ''Hunger Game'' ou le ''labyrinthe'' mais je l'ai beaucoup apprécié, je recommande tout de même !

 
 

mardi 10 octobre 2017

COUP DE FOUDRE & QUIPROQUOS de Tamara Balliana


Le pitch

 la mort de sa tante adorée, Amy décide de reprendre son café « Chez Josy », situé en plein cœur de Boston. Trois ans plus tard, le bilan est mitigé : si Amy est épanouie dans son travail, il accapare toute son énergie et sa vie personnelle en souffre. Bien décidée à ce qu’elle ne reste pas célibataire à la veille de ses 30 ans, sa mère lui présente le lieutenant Tom McGarrett, de la police de Boston, lors d’un dîner de famille…

Leurs chemins ne tardent pas à se recroiser car, dès le lendemain, Amy est victime d’un braquage. Et comme si cela ne suffisait pas, son employée Amber disparaît mystérieusement. Amy décide alors de prendre les choses en main et de mener sa propre enquête, qui la mène dans les milieux troubles de Boston et dans l’entourage du séduisant mais dangereux chef de gang Cole.

Entre le gendre idéal et le bad boy, son cœur balance… Qui Amy choisira-t-elle ? Réussira-t-elle à retrouver Amber et les responsables du braquage ?

Ce roman à trois voix est le premier tome d’une trilogie romantique et enlevée dont vous deviendrez vite accro !


Ce qu"en pense L. :

Après tant de mois d'absence ( je fais partie de celles qui ont lu la première version de Love In Provence), c'est avec plaisir que je retrouve la plume de Tamara Balliana. Qui plus est, une plume de plus en plus maîtrisée. Cette nouvelle Saga nous envoie dans le charmant quartier de Bay Village à Boston (merci Google pour les photos ;-) où Amy tient un café depuis 3 ans. J'aime les héroïnes qui cassent les codes, et chez Amy il y a un peu de Stéphanie Plum dans son côté "étouffée par sa famille irlandaise catholique mais à l'aise dans ses baskets". Elle est amie avec les filles de son groupe de lecture,aussi déjantées les unes que les autres qui vont rendre les fans des Desperates Housewives complètement nostalgiques. Rajoutons à cela ses deux employées et Bruno peut bien chanter " Cause you're amazing, just the way you are".
Harcelée par sa mère qui guette la moindre occasion de lui trouver un mari, elle rencontre lors d'un repas familial McGuarett, flic respecté de la ville de Boston. Mais, là est tout le talent de Tamara, l'intrigue ne va pas s'arrêter à "ils se sautent aux yeux, vont s'aimer et faire plein de bébés". Non, il va s'ensuivre un tas de péripéties et de ...quiproquos qui vont mettre à mal toutes les certitudes d'Amy sur la gentes masculine. 
Ce roman où s’entremêle comédie romantique et "vrai" intrigue policière est un petit bonbon de bonheur. 
Dans ce roman, Tamara Balliana affirme son style qui s'inspire selon moi de Janet Evanovitch, Kristan Higgins et Kristen Ashley de la série Rock Chick tout en façonnant une héroïne moderne et pleine de charme.
En cette période plus que morose pour moi, ce roman a su me redonner le sourire et me faire oublier le temps d'une journée mon quotidien. Il me tarde déjà janvier 2018 pour découvrir le tome 2 sur Julia (mais quel Beau prénom) sur une histoire de diamant perdu.

Et afin de ne pas vous laisser en reste et vous prouver que Tamara Balliana n'a rien perdu de son humour fin et recherché j'ai relevé deux passages qui m'ont bien fait sourire :

"Moi qui le croyais dangereux dans le sens ; "qui s'énerve facilement". Je le voyais comme le genre de personne avec qui on n'a pas envie d'avoir un accident de la circulation,ou un conflit de clôture. Je n'avais pas pensé à un membre d'un gang".

"Une alarme se déclenche dans ma tête. Il a beau m'appeler "princesse", je n'en suis pas une pour autant. Ce qui signifie que mon haleine matinale ressemble plus à celle du joli cheval tirant le carrosse qu'à celle de son occupante".

Ce qu'en pense D.:

Comme c'est Tamara Balliana et bien je me suis encore une fois lancée sans lire le pitch et franchement c'est tellement mieux de ne pas savoir où on va aller. De ce laisser porter par l'auteur. Une sorte de huit clos où se mêlent coups de fourdre et quiproquos....
C'est un sans faute: le lieu, l'intrigue, les personnages, l'humour j'ai adoré et j'ai dévoré ce premier tome de Bay Village.

Dans la lignée de mon style favori Rock chick ou Chick lit, Amy est un héroïne sans en être une. Elle est entourée de personnages aussi variés qu'un peu fous. Sans toute fois tomber dans le trop déjà vu ni les clichés.
Je ne vais pas trop dévoiler l'intrigue mais là où on s'attend à un duo, on peut trouver un trio et des quiproquos... alors comme le dit Bruno ce roman est un "Treasure" ;)


jeudi 5 octobre 2017

Dans les yeux d'une ado: EVERYTHING EVERYTHING de Nicola Yoon

 
 
 
le pitch:
 
Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors.

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre
 
 
Ce qu'en pense C.: Ce livre est formidable. Je viens de le finir à l'instant que j'écris cette chronique et je suis toute chamboulée! Il est tellement original avec ces petits dessins, les petites citations des lectures de Maddy et sans oublier les définitions de mots reprise par le personnage principal selon ses pensées! Les personnages de ce livre sont comme je les aime, poétique, différent et pleins de petits traits de caractères que j'affectionne... Madeline, est un très beau personnage, elle est atteinte d'une maladie qui l'empêche jusqu'alors de sortir Dehors. J'insiste bien sur ce mot car en lisant ce livre, je me suis rendue compte combien j'avais de la chance d'être en bonne santé et de pouvoir sortir librement sans faire une crise quelconque! Elle vit sa vie à travers ses livres et est une enfant modèle (mon avis). Un jour, la maison voisine accueille une nouvelle famille dont le fils est extrêmement mignon et vêtu tout de noir: Olly. Une histoire d'amour hors du commun, avec des personnages hors du commun et une écrivaine elle aussi, hors du commun ! Un vrai coup de cœur !
 
 
mini citation:
 
"Si ma vie était un roman qu'on lisait à l'envers, rien ne changerait. Aujourd'hui est pareil à hier, demain sera pareil à aujourd'hui. Dans "Le livre de Maddy", tous les chapitres se ressembleraient.

Jusqu'à l'arrivée d'Olly."



dimanche 1 octobre 2017

LA PROMESSE de Mia Sheridan


Le Pitch

Un serment, un mariage arrangé, un amour inattendu. 

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d'argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu'à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu'il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira.

Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l'un sur l'autre.

Mais, au cours d'un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s'apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu'un avantage financier.

Ce qu'en pense L. :

Je crois que je ne me remettrai jamais d'Archer's Voice. Cette nouvelle histoire est encore loin de la salve émotionnelle de Archer's mais elle a au moins le mérite d'avoir une intrigue originale. Kira est une héroïne finalement atypique et Grayson est un ours mal léché. 
On rit parfois sur certaines scène mais il transparaît surtout une forme de tendresse dans les membres de cette demeure. J'ai une affection particulière pour les histoires qui se déroulent à Napa, ou en général sur un domaine viticole. J'aime le côté familial qu'il apporte, la culture, mais aussi le poids des générations passées. C'est un thème qui me plaît beaucoup et ce roman ne déroge pas à la règle. L'histoire est pleine de bons sentiments, on se rapproche un peu de Kristan Higgins avec sa série à Blue Heron, la dramaturgie en plus, car oui les héros en ont bien bavé avant de se rencontrer....comme souvent d'ailleurs dans ce type de romance. 
Pour conclure, j'ai aimé, moins qu'Archer's Voice, plus que Léo....j'ai passé un bon moment.

Ce qu'en pense D.:

La promesse... en tout cas Mia Sheridan a bien tenue la sienne en me faisant passer un très bon moment.
Une belle histoire de Dragon et de Sorcière, plein de rebondissement et de bons sentiments. Grayson, viticulteur ex taulard, fauché va se retrouver marié à une ex fille de politicien au pied du mur.
La vie est pavée de bonnes intentions mais parfois elles ne sont pas faciles à accepter.
Un peu d'humour et des personnages forts en caractère, pour une lecture bien sympathique. A savourer à la plage où devant un bon feu de cheminée.


mercredi 27 septembre 2017

Dans les yeux d'une ado: NOUS LES MENTEURS de E. Lockart





le pitch :
 
 
Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs.
Un accident. Un secret. La vérité.
Un drame familial époustouflant où culmine le suspense. Une lecture qui, à peine terminée, donne envie de retourner à la première page pour recommencer...


Ce qu'en pense C. : Bouleversant, j'ai été bouleversée et malmenée par cette histoire. Depuis un petit bout de temps, ce livre m'intriguait, m'attirait tel un aimant et puis un beau jour, je me suis laissée tenter. Cette tragédie, si je peux l'appeler comme cela, est du début à la fin addictant ! Cadence, jeune fille de la riche famille Sinclair subit un accident dont elle est incapable de se souvenir. Au beau milieu de la nuit, on l'a retrouve au bord de la plage dénudée et trempée jusqu'aux os. Deux ans après, elle décide de retournée sur l'île où elle a passée sa fabuleuse enfance en compagnie des Menteurs (groupe constitué de sa cousine, son cousin et un ami) et essaye de retrouver la vérité que tout le monde s'évertue de lui cacher. Pendant plusieurs heures après avoir terminé ce livre, j'ai réfléchi, cherchant à comprendre comment je mettais laissée berner aussi facilement par le retournement de situation final, mais je me suis rendu compte malheureusement que tout le contenu coïncidait.
Jusqu'à la fin, l'auteure nous mène en bateau et puis au dernier chapitre, le bateau chavire tout en révélant la raison du naufrage. Tout concorde, c'est vraiment impressionnant  ! Pour finir, comme le dit le commentaire sur la quatrième de couverture, j'ai moi aussi envie de retourner au tout début de ce livre, afin de pouvoir chavirer une nouvelle fois et encore me faire surprendre, mais cette fois si, je rejoindrai à la nage la petite île des Sinclair... (quelle poète!) c'est pas grave s'il n'y a que moi qui comprend la phrase que je viens d'écrire... (moment de solitude)
 
mini citation

"Fais toujours ce qui te fait peur"

samedi 23 septembre 2017

Dans les Yeux d'une ado : THE CURSE T.1 de Marie Rutkoski

 
 
le pitch
 
 
 
Gagner peut être la pire des malédictions...
Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple
.


Ce qu'en pense C.:

Je viens de finir The Curse aujourd'hui, et j'ai vraiment adoré! Merci D. de me l'avoir ramené et dédicacé au salon du livre, j'en suis très fière. Avec Carry on, que m'a offert L., ce sont mes premiers livres dédicacés, les pépites de ma bibliothèque! Ce livre m'a fait vraiment penser au Moyen Age je ne sais vraiment pas pourquoi ! Dans cette histoire, nous avons à faire à deux ''race'' d'humains: Les Valoriens, blonds aux yeux marrons, et nous avons les Herranis, bruns aux yeux bleus et esclaves des Valoriens. Un jour au marché Kestrel, jeune Valorienne, achète un esclave nommé Arin. Cet esclave est particulièrement mystérieux et Kestrel a une envie: le percer à jour. Mais elle ne sait pas ce qu'il attend! Les deux personnages principaux sont très intéressants, et pour ma part, je préfère largement Arin. C'est un personnage intelligent, malin et pleines d'autres qualités ! Kestrel elle, est une stratège, ce que je ne comprend pas dans ses choix c'est qu'elle n'accepte pas de devenir la stratège de son pays alors qu'elle a toutes les qualités requise et qu'elle adore les jeux de stratégies, détecter les mensonges... Enfin, je pense que je vais  en rester là avant de vous raconter toute l'histoire. Je vais plutôt me jeter sur le second tome dès aujourd'hui ! 


samedi 16 septembre 2017

BROKEN MIND de L.S. Ange


 Le  pitch:

Stripteaseuse au Loup blanc, club prestigieux, Éva ne croit plus en rien, et surtout plus en l’amour. Les hommes ne sont pour elle que de sombres menteurs, manipulateurs, et sa rencontre avec le brillant homme d’affaires Alex Laroche ne va rien arranger. Son cœur va s’ouvrir à cet homme charismatique, mais froid, qui va la traiter avec mépris. Quel secret cache-t-il ? Pourquoi reste-t-il si distant et cruel avec elle ? Pourquoi Éva est-elle attirée par lui comme un papillon de nuit le serait par la lumière, au risque de se brûler les ailes, et d’en être brisée ? 
Ainsi va-t-elle passer du rire aux larmes, du bonheur à la solitude, du rêve au cauchemar. Et pour la plonger un peu plus dans l’angoisse, de mystérieuses lettres de menaces vont faire leur apparition.… Lorsque la Romance s’invite en Enfer !

Ce qu'en pense D.:

Bluffée, accrochée....400 pages lu en 24h voilà le résumé! et non je n'ai passé ma journée ni ma nuit à lire. C'est juste que les chapitres sont cours et qu'on n'arrive pas à le poser!
Le pitch ne rend pas justice à ce livre car Eva attend l'amour, le vrai. Mais la vie est semée d’embûches et tomber amoureuse d'un milliardaire très en vue n'est pas forcement le plus simple.
Certains diront qu'il une petite touche de Mr Grey ou un soupçon de Marked men, moi je dirai qu'il y a de nombreux rebondissements et que le rythme est soutenu. Que les sentiments d'Eva passe par toutes les étapes et j'ai aimé ça. 
Une héroïne forte et fragile à fois, des hommes qui au premier regard tombe comme des mouches, intrigue et faux semblant je vous invite à découvrir l'univers de L.S Ange.

Ce qu'en pense L. :

Découvert par D. effectivement ce roman nous embarque vers mille sensations. Lu en peu de temps grâce à ses chapitres courts, Eva est moins fragile qu'elle n'y parait. Feuilleton dans le temps l'histoire n'est pas longiligne avec un couple phare. Plusieurs intrigues où se mêlent amour et trahison, addiction et sexytude. Effectivement comme le dit D., Christian n'est pas loin mais Alex reste un homme au visage sombre et mystérieux jusqu'à la fin. Ce ne sera sûrement pas le seul roman de LS Ange dont nous ferons la chronique dans les mois qui viennent...