Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Amertume
Collection LJ
Je de confiance/jeu de méfiance











dimanche 10 décembre 2017

J-10: ROOM HATE de Penelope Ward


Le pitch

Justin et Amélia sont amis depuis l'enfance. Ils ont même été amoureux à l'adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d'Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents. 

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d'aller passer ses vacances dans ce lieu qu'elle aime tant Elle est loin d'imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C'est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s'avérer plus que difficile.

Ce qu'en pense L :

Grace aux mêmes cordes que Step Brothers, Penelope Ward nous transporte dans sa nouvelle romance. Une histoire à l'adolescence, une rupture brutale et des retrouvailles électriques. J'aime ce fonctionnement à la base, en deux parties et dans ce roman les étapes sont bien mise en place. Très technique tout ça vous me direz. Et la romance dans tout ça ? Amélia est une héroïne extra, surement une de mes préférées depuis le début de l'année. très facile à s'identifier à son histoire, ses réactions sont logiques, belles et pleine de bon sens sans être niaises. Justin, lui, c'est une mec déçu, trahit, jaloux et un brin trop sur de lui. Mais son évolution durant l'histoire est encore une fois en toute justesse. Sans retournement de situation illogique. L'amour peut vous faire changer de direction, avoir une vie bien différente de ce que vous auriez pensé. J'ai beaucoup aimé ce roman et il me tarde la prochaine sortie de l'auteur.

Ce qu'en pense D:

Une vraie fraicheur ce petit roman. Sur fond de lande romantique en bord de mer, nous n'avons aucun mal à imaginer la grande maison qui donne sur la plage. Tout comme le bar restaurant qui accueille les musiciens du coin. L'atmosphère est paisible et sympathique tout comme notre héroïne. Amélia n'est pas tourmentée elle sait où elle va, elle résiste et c'est normal d'avoir peur de certains sentiments trop fort. Justin lui pourrait juste être un musicien égocentrique mais il est bien plus que cela.
J'ai vraiment aimé leur histoire, un vrai coeur de coeur (encore un me direz vous?) en ce début de printemps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire