Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Mon âme soeur (ou presque)
La disparition de Stéphanie Mailer
Someone Real










lundi 4 septembre 2017

GIVREES de Gina Dimitri


Le pitch:

Il vous trompe, vous en avez la certitude…
Et vous ne comptez pas en rester là ?

Il vous ment, vous en avez la preuve…
Et vous avez la ferme intention de le lui faire payer ?

Il vous humilie, vous en avez assez…
Et vous cherchez de l’aide pour concocter votre vengeance ?

Il vous tarde de le voir ramper, vous supplier…
Et vous êtes prête à en payer le prix ?
Contactez-nous à l’adresse suivante:

« helpme@GIVREES.com »


Ce qu'en pense L. :

Putain de merdouille !! Je suis sur les fesses. Je crois bien que ce Thriller va être mon roman de l'année !!
Gina Dimitri manie l'humour noir avec un brio incroyable. Avec cette histoire passionnante je découvre cette auteure fantastiquement fantasque et je sens que dans les jours qui viennent je vais m'enfiler tous ses romans.
Clitorine notre héroïne s'avère être la maîtresse/prêtresse de l’esbroufe....personne n'y résistera. 
Grandiose !! Pas de spoilers, juste l'histoire d'une femme trahie mais maligne, futée et...folle. Ajoutez des mots piquants, des répliques à mourir de rire....puis quand vous avez bien rit, vous vous sentez mal, honteuse, car ça craint quand même : Clitorine, elle est un peu tarée, l'anti-héros par excellence ; on oscille jusqu'au bout du livre entre ces deux sentiments avec une fin en apothéose. Puis finalement, on ne peut que s'incliner, si timbrée soit-elle, d'avoir tenté et réfléchi ce plan complètement fou.
Pour le plaisir quelques tirades d'anthologie ( c'est la première fois que je note des répliques dans un bouquin ) : 

" Je ne dirais pas que je le hais. Seulement, s'il était en feu et que j'avais une bassine d'eau, je la boirai à la paille à m'en faire péter le bide, plutôt que de gaspiller une seule goutte à essayer d'éteindre le brasier."

" Le pire quand on devient adulte, ce ne sont pas les responsabilités, c'est la perte du privilège de se faire pipi dessus de rage et de hurler de colère quand on est contrarié."

"Je suis une licornasse. 50% licorne, 50% connasse" (Ma réplique Number one : je me tâte à la mettre sur ma carte de visite au boulot).

"Ce n'est pas rien qu'on l'a surnommée "Sodome Hussein". les rares fois où elle ne déverse pas sur nous ses histoires de fesse tordues avec le pervers qu'elle a épousé, elle donne des ordres à tout le monde".




Ce qu'en pense D.:

Une publication relayée par Theo Lemattre et une couverture pour le moins originale, m'ont convaincu de découvrir cette auteure.
Vous connaissez ces livres un peu barré dont on ne sait si on doit rire ou pleurer??? Et bien c'est un peu cet effet que m'a fait "Givrées", un début complètement déjanté, des personnages aux noms plus qu'exotiques et un fond noir très noir.
Comment réalisé un thriller de main de maître sans pour autant faire peur ni être gore, c'est le secret de G. Dimitri et j'ai adoré. Surtout la deuxième partie quand tout se met en place et que la lumière se fait sur la famille Stern et Clitorine.
Ce livre aurait pu être effrayant mais malgré l'intrigue et les "disparitions", le côté décalé fait qu'on enchaîne les pages sans craindre le cauchemar.
Une vraie trouvaille, reste à découvrir ses précédents opus et à suivre...

1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai beaucoup aimé aussi "les cendres des roses mortes"

    RépondreSupprimer