samedi 23 septembre 2017

Dans les Yeux d'une ado : THE CURSE T.1 de Marie Rutkoski

 
 
le pitch
 
 
 
Gagner peut être la pire des malédictions...
Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple
.


Ce qu'en pense C.:

Je viens de finir The Curse aujourd'hui, et j'ai vraiment adoré! Merci D. de me l'avoir ramené et dédicacé au salon du livre, j'en suis très fière. Avec Carry on, que m'a offert L., ce sont mes premiers livres dédicacés, les pépites de ma bibliothèque! Ce livre m'a fait vraiment penser au Moyen Age je ne sais vraiment pas pourquoi ! Dans cette histoire, nous avons à faire à deux ''race'' d'humains: Les Valoriens, blonds aux yeux marrons, et nous avons les Herranis, bruns aux yeux bleus et esclaves des Valoriens. Un jour au marché Kestrel, jeune Valorienne, achète un esclave nommé Arin. Cet esclave est particulièrement mystérieux et Kestrel a une envie: le percer à jour. Mais elle ne sait pas ce qu'il attend! Les deux personnages principaux sont très intéressants, et pour ma part, je préfère largement Arin. C'est un personnage intelligent, malin et pleines d'autres qualités ! Kestrel elle, est une stratège, ce que je ne comprend pas dans ses choix c'est qu'elle n'accepte pas de devenir la stratège de son pays alors qu'elle a toutes les qualités requise et qu'elle adore les jeux de stratégies, détecter les mensonges... Enfin, je pense que je vais  en rester là avant de vous raconter toute l'histoire. Je vais plutôt me jeter sur le second tome dès aujourd'hui ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire