Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










dimanche 2 juillet 2017

VELVET LOVE de Maryrhage




Le pitch:

Kalinka vit une vie bien rangée. Quand elle n'est pas au travail, elle passe tous ses week-ends en compagnie de sa télécommande et de son plaid préféré.
Son but dans la vie ? Tracer sa route sans se faire remarquer.
Pourtant, son quotidien monotone va se voir chamboulé un soir de décembre, quand elle rencontre des portes closes et un caissier agaçant.
Kalinka va immédiatement prendre en grippe, Harrison.
Mais contre toute attente, la jeune femme va avoir besoin de l'aide de ce dernier pour son job, ce qui va les amener à se fréquenter.
Kalinka plait à Harrison, et Harrison plait à Kalinka.
Mais la détective privée, bien que séduite, ne peut pas se laisser aller dans les bras de cet homme qui est tout son contraire.
Entre attirance et humour, ils devront se dompter l'un l'autre et prouver que l'amour se moque des apparences.


Ce qu'en pense D.:

Il est des auteurs avec lesquels on sait qu'on va être happé... et Maryrhage en fait partie. Dès les premières lignes, j'ai senti que la journée en mode "pas disponible" commençait!
Kalinka, ses rondeurs, sa profonde mésestime d'elle même mais aussi sa force m'a fait passé une sacrée journée. Le bel Harrisson quand à lui ne manque pas d'humour et surtout de patience pour un "petit con".
Une bonne dose d'humour pour cette romance qui malgré tout traite d'un sujet qui touche beaucoup de femme. Celles qui n'acceptent pas leur physique et ne pensent pas pouvoir être aimé. Alors ce livre est pour toutes celles qui se cachent pour grignoter, celles qui sortent en jean basket et pull ample; l'amour peut être au coin de la rue acceptez le sans hésiter.
Beaucoup d'humour, un brin d'émotion, un soupçon de suspense tout y est pour une lecture d'été, à dévorer d'urgence.

Ce qu'en pense L. :

Que ce soit avec sa comparse Amhélie ou toute seule, je me répète à chaque chronique mais Maryrhage sait nous transporter avec tous les styles de lecture. cette fois ci nous sommes dans la romance contemporaine à la limite de la  Chick lit. 
Kalinka (d'où vient ce prénom stp ? ) est en surpoids et n'assume pas. Elle est détective privée (trop la classe) et rencontre Harisson qui va l'aider contre son gré dans une affaire de boulot. 
Harisson c'est le mec parfait ; beau, attentionné, drôle... mais le cliché s'arrête là. Dialogues percutants, scènes cocasses, famille barge. On rigole et on compatie à son mal être.
Un bon moment de lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire