Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Scotland street
N'y pense même pas !
The silent water












dimanche 23 juillet 2017

AVEC TOI MALGRE MOI de Penelope Ward et Vi Keeland


Le pitch :

Un homme et une femme que tout oppose. 
Une rencontre imprévue.
Le début de la relation de Soraya et Graham est un peu chaotique : il ne lui a pas fait très bonne impression. Elle le trouve désagréable et arrogant, un homme d'affaires typique, tout ce qu'elle n'aime pas. Et quand elle va lui rapporter son téléphone qu'il a perdu dans le train, après avoir
soigneusement exploré ses données personnelles, elle va constater qu'elle ne s'est pas trompée.
Ou peut-être que si.
Peut-être que Graham est plus que ce qu'elle a découvert ce matin-là. Ou alors peut-être que leurs différences les rapprochent.
Mais ni l'un ni l'autre ne veut que leur relation commencée de si étrange façon s'arrête.

Ce qu'en pense D.:

Après Chance Bateman, succombez au charme de Graham "MBC" ... une gentille romance. Lui ,seul, en haut de sa tour d'ivoire (ça vous rappelle quelque chose??) et elle, la jeune excentrique de Brooklyn. Sur le papier les probabilités de rencontre son quasi nulle mais le métro reste un lieu où toutes les populations se croisent...
Les débuts sont un peu rock n roll comme on dit, car Soraya n'a pas la langue dans sa poche et assume parfaitement son look décalé. Et Mister Big n'a qu'à bien se tenir car elle ne se laisse pas impressionner ni par son pouvoir ni par son masque de tyran.
J'ai aimé l'écriture à 4 mains, ça confirme mon impression d'après "Cocky Bastard" avec ces 2 auteurs, on passe un bon moment. Parfois un peu cru dans le langage mais bon, ça passe. Quand même on n'est pas dans la romance grand mère!
Je dirai un incontournable des vacances.

Ce qu'en pense L. :

Le duo de choc a encore frappé ! Pénélope Ward et Vi Keeland savent parfaitement manier l'écriture à quatre mains. J'en ai du mal à savoir qui a écrit quoi...pourquoi ? car durant ma lecture je n'ai pas pris le temps de me poser la question...re-pourquoi ? trop prise par le scénario, des héros très fun, de la répartie, une ambiance new-yorkaise à se damner. Ça vous va ? 
Une fois n'est pas coutume, l'héroïne Soraya est vraiment exceptionnelle. Brune, italienne, bien en chair elle est drôle et pétillante, ne fait pas toujours les bons choix mais nous fait rire grâce à sa répartie et sa spontanéité du tonnerre. Graham est un sombre con (pour ne pas dire connard) au grand cœur. Il est loyal dans ses actes et surtout fidèle en amour... et bien entendu riche et intelligent physiquement ;-)
Un roman rafraîchissant, drôle et addictif. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire