Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Scotland street
N'y pense même pas !
Beautiful love.












mercredi 19 juillet 2017

AUTEUR DU MOIS DE JUILLET Sarina Bowen


Le pitch:

Elle s’attendait à intégrer l’Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours.



Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris.

Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre.  

Bien sûr, ce sont juste des amis… jusqu’au soir où tout va basculer. Le trouble s’installe. Corey est certaine d’une chose, elle est en train de tomber amoureuse. Pour de bon.

Mais Hartley abandonnera-t-il sa splendide petite amie pour aimer une fille aussi abîmée que Corey ? Rien n’est moins sûr, et Corey va devoir trouver le courage de poursuivre sa vie d’étudiante de son côté – une nouvelle vie qui ne tourne pas autour du sport auquel elle ne peut plus jouer, ni du garçon aux yeux bruns qui a peur de l’aimer en retour.

Ce qu'en pense D.:

Il y a une éternité que je n'avais pas lu de New Adulte universitaire et vraiment je ne pensais pas que ça m'avait autant manqué. Mais dès les premières pages impossible de le lâcher. Ambiance hockey sur glace dans une université du Maine.
Roman non usuel où le handicap est évoqué, certes avec légèreté mais sans oublier de parler de tout ce que le handicap implique. Corey a passé des mois très difficile suite à son accident mais elle est bien décidée à avancer. Université nous voilà, super colloc et charmant voisin à la clé.
Je découvre cet auteur grâce à L. toujours à l'affût de new adult universitaire, son écriture est légère et rythmée. Pas de grand développement au niveau des sentiments mais nous comprenons les personnages.  Premier tome de cette série Ivy Years, il est évident que j'enchaîne avec le 2nd sur le pote d'Hartley, Bridger tombeur de ses dames qui cache une vie bien compliquée. Le 3eme est sortie mais pour l'instant pas encore traduit en français.

Ce qu'en pense L. :

Enfin !! Après une traversée du désert,je retrouve un New Adult universitaire digne de la série Wait for You ou Off Campus. Je ne vais pas tourner autour du pot : J'ai Adoré !! Et de savoir qu'il s'agit d'un premier tome d'une longue série me met en joie :-) 
Corey est une jeune fille pleine de vie et entière. Elle a subit une année plus que cauchemardesque à cause de son accident et est actuellement sur un fauteuil roulant. Elle pense que les gens perçoivent le fauteuil avant elle-même...ce qui n'est pas faux la plupart du temps, sauf en ce qui concerne sa colocataire de chambre ainsi que Hartley son voisin de palier. Hartley est un vrai mec dans tous les sens du terme : Beau, drôle et surtout...peu courageux et très enclin à se voiler la face. Certaines d'entre voue le détesteront pour cela, mais il faut bien quelques rebondissements ;-)
Le coupe est entouré d'amis fidèles qui viendront sûrement compléter les autres tomes de la série. Un vrai coup de coeur !





Le pitch:

Elle cache un lourd secret de famille. Il cache un membre de sa famille.   La vie de Scarlet Crowley a volé en éclats le jour où son père a été arrêté pour des crimes inqualifiables. Aujourd’hui, le choc est passé, mais l’horreur demeure. Parmi tous les étudiants de première année à l’Université de Harkness, Scarlet est sans doute la seule à esquiver des fourgons de télévision garés sur sa pelouse pour pouvoir quitter la ville. Mais pour Scarlet, la fac sera un nouveau départ. Armée d’une carte d’étudiant flambant neuve – avec un tout nouveau nom – elle est déterminée à laisser son passé derrière elle. Même si pour cela, elle doit mentir au garçon qui fait battre son cœur.   Bridger McCaulley est une star de l’équipe universitaire de hockey, connu pour son esprit joueur – sur la glace comme avec les filles –, lorsqu’une crise familiale le ramène à la dure réalité. Un mode de vie précaire et quelques pieux mensonges sont le prix à payer pour protéger sa sœur. Seuls de rares moments volés en compagnie de Scarlet viennent illuminer sa semaine.   Ensemble, ils entament une relation hésitante basée sur une conviction mutuelle : certaines choses doivent rester secrètes. Mais quand leur bonheur est menacé par de sombres machinations, jouer en solo n’est plus une option. S’ils ne parviennent pas à se faire confiance, tous leurs efforts seront anéantis par ces familles sur lesquelles ils ne peuvent plus compter.

Ce qu'en pense D.:

Tome 2 de la série Ivy Years et comme bien souvent quand on a adoré le premier et bien le 2ème nous laisse un peu sur notre faim.
Bridger se révèle être un homme prêt à tout pour protéger sa famille et ses amis, loin du personnage du 1er tome. Il est fort, très fort. Scarlet, elle ne veut qu'un nouveau départ loin de sa famille et de son ancienne vie. Tout 2 ont des choses à cacher.
J'aurais aimé plus d'interaction avec d'autres personnages, Hartley et Corey du tome 1 sont à peine cité. Du coup rien ne laisse deviner qui sera le héros du tome 3, Andy le voisin de Bridger ou Dana la coloc de Corey???
Je ne vais pas dire que je n'ai pas aimé ce tome car ce n'est pas vrai mais j'ai trouvé les sentiments moins présents. Vu la situation des 2 héros on aurait pu s'attendre à plus de profondeur. Si la première partie est dédiée à leur rencontre, la deuxième elle ne traite que de leur problème et leur résolution. 
J'attends donc de découvrir ce que nous réserve le tome 3 avec impatience.

Ce qu'en pense L. :

Ouf ! le tome 2 est déjà sorti donc j'ai pu enchaîner suite à "Notre année Trouble". Parfois les tomes suivants sont un peu décevants, ici au contraire, nous montons en puissance et les histoires personnelles de Scarlett et Bridger sont très poignantes. Dans le tome 1 Hartler avait dit à Corey que sa souffrance et ses problèmes étaient visibles de l'extérieur mais cela ne voulait pas dire que la vie des autres était parfaite. Ce tome en est la preuve : cacher à tout prix les secrets et les problèmes de chacun. 
Scarlett s'est échappée de chez elle suite à une histoire de famille sordide. Bridger doit s'occuper de sa petite sœur en cachette car sa mère droguée et dépressive n'assume pas. L'histoire d'amour s’emmêle avec le règlement et l'évolution des histoires personnelles. Pour le lecteur c'est génial. 
Beaucoup de plaisir à lire ce tome, vivement la suite prévue le 12 juillet. Et d'après ma petite enquête c'est un M/M :-)))




Le Pitch

Ce qui se passe au lycée reste au lycée. En théorie...
Il y a cinq ans, Michael Graham a trahi la seule personne qui l'ait jamais vraiment connu. Depuis, il est passé maître dans l'art de cacher son orientation sexuelle aux autres et de se mentir à lui-même.

Imaginez sa stupeur quand son passé fait irruption dans les vestiaires de l'Université de Harkness, avec un sac de hockey et ce petit sourire qui a toujours fait chavirer Graham. Pour lui, il n'y a qu'une seule réaction possible : la panique la plus totale. Il suffirait d'un mot de la part du nouvel ailier gauche de l'équipe pour détruire la vie que Graham s'est construite.

John Rikker se retrouve dans le rôle du nouveau. Encore. Et cette fois, c'est pire que d'habitude, car les médias ont décidé de s'intéresser de près au seul joueur de hockey de première division ouvertement gay. Les fourgons de télévision ont pris racine sur le trottoir devant la patinoire, au grand dam de ses nouveaux coéquipiers.

Un joueur en particulier semble très mal à l'aise chaque fois qu'il entre dans la pièce.

Certes, Rikker se doutait bien que l'accueil ne serait pas chaleureux, mais il ne pensait pas se heurter à une attitude aussi fuyante. Ancien meilleur ami, ex-copain ou relation d'adolescence, peu importe ce qu'il représente à ses yeux, une chose est sûre : Graham ne va pas bien. Il boit trop et a du mal à se concentrer pendant les entraînements. Les deux garçons les plus solitaires de l'équipe vont finir par s'autodétruire sous la pression qu'ils subissent, à moins qu'ils ne parviennent à se retrouver malgré leur histoire douloureuse. Ce ne sera pas facile, mais il en vaut la peine, l'homme de l'année.

Ce qu'en pense L. :

Troisième tome de la série Ivy League de Sarina Bowen que j'adore.
Ici nous retrouvons une romance M/M : pas de panique pour les non initiés, c'est très soft. je trouve justement que c'est un roman idéal pour découvrir le style M/M.
L'auteur nous raconte l'histoire de deux anciens copains de lycée qui se retrouvent par hasard dans le même vestiaire de hockey. L'un assume son homosexualité, l'autre ...pas du tout ! Tout le roman est basé sur l'acceptation de soi par rapport au regard des autres. C'est assez touchant sans être mièvre. Le livre démarre sur les chapeaux de roues et j'aime ça, être accrochée dès le premier chapitre par le style de l'auteur c'est primordial pour moi. Ensuite l'histoire comporte quelques longueurs mais comme c'est addictif ça passe.
Le tome 4 pas encore sorti en France racontera le parcours de Bella découverte dans ce tome. Vivement !!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire