Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










lundi 5 décembre 2016

J-5 : Spécial C. : OLIVER TWIST de Charles Dickens


Le pitch

Oliver, jeune orphelin de neuf ans, part pour Londres, où il trouve refuge chez un brigand qui veut faire de lui son complice. Puis, Oliver rencontre un honnête homme, M. Brownlow, qui devient son protecteur. Grâce à lui, il découvre pourquoi le sort s'acharne contre lui : il est l'héritier d'un homme très riche, mais il a également un demi-frère jaloux qui veut s'approprier son argent.

Ce qu'en pense C. :

Nous retournons au Moyen Âge pour ma première chronique de l'Avent, dans les rues froides et lugubres de Londres...brrr...et moi je suis devant ma cheminée lol !
Le pauvre Oliver Twist a vraiment tout enduré ! frappé, laissé à l'abandon, affamé...enfin bref, je n'aurais jamais survécu moi à sa place ! Oliver est un petit garçon orphelin, poli, il ne mérite pas ça le pauvre. A cause d'une malencontreuse phrase, il va devoir endurer multiples mésaventures. J'aurais vraiment pas voulu être à sa place, c'est vrai quand on y pense, nous sommes trop habitués aux câlins de papa et maman et aux superbes bons plats de mamies ! Mais lui il n'a pas eu cette chance.
Je trouve que cette histoire nous fait réfléchir et réagir, c'est une bonne leçon de morale. Et moi qui pensait devoir lire un livre vieillot et ennuyeux, je me trompais !!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire