Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










mercredi 14 décembre 2016

J-14 : Spécial D. , HARPER de Matthieu Biasotto




Le pitch:

Je crois que quelque part, je t’écris pour expier ce que j’ai fait, en espérant qu’un jour tu puisses comprendre et que tu trouves la force de me pardonner. Il faut que tu saches que j’aurais pu donner ma vie pour toi. Il n’y a pas de quoi être spécialement fier de mes actes et je ne suis pas un enfant de chœur, mais j’ai eu l’audace d’aller jusqu’au bout. Je n’ai pas pu rester dans la légalité, j’ai dû emprunter des chemins parfois obscurs et employer des méthodes dont personne ne peut se vanter. Il m’a fallu fuir Détroit pour le Mexique. C’est comme ça, qu’est-ce que tu veux… 

Si je viens à disparaître avant le jour J, si je me fais serrer et que le dénouement m’échappe… On pourra dire de moi que j’ai été un sale type, un violent lunatique, un perdant pétochard et même un escroc sans scrupules. Mais toi qui poses les yeux sur mes mots, tu sauras que j’avais de bonnes raisons et que la vérité nous appartient. Tu sauras que je ne regrette rien et que si c’était à refaire, pour Toi… Je le referais. 


Ce qu'en pense D:

C'est avec un réel plaisir que je retrouve Matthieu Biasotto et ses histoires où passé et présent se mêlent jusqu'au dénouement. On entre de suite dans le vif du sujet et pas de temps mort, pas tergiversation, seulement de l'action et du suspens jusqu'à la fin.
Cette fois c'est à travers Détroit désolée que tout se joue. Mr Harper, cet ancien des chaines de montages automobile, nous entraine dans sa vie tout aussi désolée.
Ce livre me touche car il est ancré dans la réalité, comment la vie d'un homme banal bascule et comment tout s'enchaine pour le mener jusqu'à l'extrême. Et que faire quand le système est contre vous? Alors oui il y a des moments violents, oui les choix fait par le héros sont terribles mais l'amour donne des ailes, parait il. 
Une écriture fluide nous fait passer ces presque 300 pages très vite, j'aime aussi l'idée que la couverture ne révèle son sens qu'à la toute fin.
Si vous ne connaissez pas encore l'univers Biasotto il est temps de foncer!
Matthieu Biasotto a depuis publié un nouvel ouvrage "Après moi le déluge" avec pour toile de fond un lieu bien d'actualité Alep en Syrie. A suivre très bientôt dans nos chroniques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire