Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










mercredi 30 novembre 2016

J-4 : LE JEU de Karina Halle





Le pitch

Un joueur de rugby écossais excentrique qui ne joue pas selon les règles. 
Une mangeuse d'hommes qui a perdu tout espoir en l'amour. 
Lorsqu'il s'agit de Lachlan et Kayla, les opposés ne font pas que s'attirer, ils éclatent. 

Kayla Moore a toujours assumé sa réputation de fêtarde et de croqueuse d'hommes. En tout cas, jusqu'à ses trente ans et jusqu'à ce que ses deux meilleures amies, Stephanie et Nicola, s'installent avec Linden et Bram McGregor. Fatiguée de tenir la chandelle et des coups d'un soir, Kayla décide que, pour elle, les hommes c'est fini et qu'elle va démarrer une longue période de célibat. 

Ça, c'est jusqu'à ce qu'elle soit présentée au cousin de Linden et de Bram, le sexy Lachlan McGregor. Lachlan est la représentation vivante de ce qu'elle a toujours recherché chez un homme. Avec, en plus, un regard d'acier et une brillante carrière de joueur de rugby à Édimbourg. Il est le genre d'homme qui peut lui faire oublier en un clin d'oeil ses idées de célibat. Mais Lachlan n'est pas un homme facile à approcher. Il faudra le hasard d'une nuit où ils se retrouvent coincés ensemble pour qu'elle réalise que Lachlan est bien plus que le gros macho qu'il laisse paraître. 

Mais la lune de miel ne va pas durer. Lachlan ne peut pas rester aux États-Unis et Kayla doit décider si elle veut suivre à l'autre bout du monde un homme qu'elle connaît à peine.


Ce qu'en pense D:

Et voilà la boucle des Mac Gregor bouclée. Je pourrais dire en beauté, ce troisième opus est beaucoup plus long , beaucoup plus approfondit que les autres.
L'auteur s'est inspiré de l'acteur Tom Hardy (Mad Max entre autre)pour ce récit, vous en conclurez donc que Lachlan est beaucoup plus qu'un beau ténébreux. La deuxième partie du récit ,plus sombre, m'a vraiment plus et presque fait oublier les scènes un peu crues et l'amour fou au premier regard. Car Lachlan en dehors de ses œuvres caritatives ( en faveur des pitbull) est une âme torturée qui fait ce qu'elle peut pour rester à la surface. Kayla aussi se révèle autre chose qu'une croqueuse d'homme, elle est forte et sensible à la fois mais parviendra t elle à se laisser aller à l'amour?
En bref après mon désamour de "l'offre" je me suis laissée emporter par le charme d'Edimbourg. Seul bémol merci aux maisons d’édition de se relire et documenter car au rugby on ne "tacle" pas on "plaque"!!! la base quoi! Sans compter l'erreur de prénom jusque dans le pitch sur internet "Scot" au lieu de "Lachlan" il faut y aller quand même.

Ce qu'en pense L :

Tout ce que j'ai à dire c'est "trop de sexe, tue le sexe". Je suis pas farouche, mais là franchement, quelle overdose !! C'est bien dommage car sans toutes la plupart de ces scènes ultra longues et ultra nombreuses et bien la longueur du livre aurait été acceptable (sans jeu de mot bien sur ;-) ) Car oui, le bouquin n'en fini jamais. Conçu en deux parties la première est similaire aux deux premiers tomes, assez légère, orientée sexe et coup de coeur. Le livre aurait très bien pu se terminer à la fin de cette partie ; La seconde partie est plus sombre, plus intéressante si on aime les hommes torturés. Le problème de ce livre c'est qu'on marche entre deux eaux : est ce du contemporain style Beautiful Bastard ou du dramatique style Mia Sheridan ? Le lecteur se retrouve d un peu perdu même si la plume est efficace. Lachlan est un héros plus discret que les héros des autres tomes, il ne parle pas cru et il est plus respectueux. Kayla est loin de l'image donnée dans les précédents opus. A croire que ses amis ne la connaissent pas vraiment. C'est une fille qui a  la tête sur les épaules mais qui s'attache à sa routine comme à une bouée de secours. 
Pour conclure, c'est une roman addictif, mais on est pressé d'arriver à la fin pour dire "ouf" !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire