Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Love Deal
N'y pense même pas !
La vérité sur l'Amour











mercredi 16 novembre 2016

Auteur du mois de novembre : ANGELA MORELLI


Professeur de Lettres le jour et traductrice la nuit (oui, c'est une super héroïne), Angéla Morelli est tombée dans la marmite de la romance en succombant, un soir d'inadvertance, au charme ténébreux de Joffrey de Peyrac. Quand elle a compris qu'elle n'épouserait jamais Rhett Butler, et en attendant de rencontrer enfin Ryan Gosling, elle a décidé d'écrire des romances dans lesquelles elle pourrait donner libre cours à son penchant pour les hommes intelligents et sexy.  Elle se plaît dans le genre de la romance contemporaine urbaine dans laquelle humour et amour forment un cocktail détonant !




Le pitch:

Et si l amour se trouvait dans une botte de foin ?

Mais qu est-ce qui lui a pris d accepter ce plan pourri ? Et, pire encore : pourquoi a-t-elle fait ce stupide pari avec ses copines ? Résultat, voilà que Louise est : 
1) bloquée au fin fond de la campagne (celle avec de la vraie boue et des vraies bêtes) dans la maison d une-amie-d une-amie pour un long, un interminable mois de « vacances »
2) condamnée à une abstinence forcée (fichu, fichu pari ! et fichues copines !)
Pour une Parisienne pure souche qui ne vit que pour son travail et ne connaît pas le sens du mot repos, ce séjour s annonce plutôt douloureux. Jusqu à ce que deux spécimens locaux viennent troubler ses bonnes résolutions vertueuses. D un côté, Joffrey, bel apiculteur au sourire canaille. De l autre, Arnaud, artisan en charge des travaux de la grange, dont les manières rustres et la bougonnerie n ont d égal que le pouvoir ensorcelant de ses muscles. Et elle qui pensait se trouver à mille lieues de toute tentation... 

Ce qu'en pense L.:


Une vraie romance à la française à la limite de la Chick List. Un vrai bouquin de fille rafraîchissant et drôle à souhait. J'ai préféré Louise à Emilie (héroïne du tome 1 L'homme idéal  (en mieux) ). Louise est une citadine accro au boulot et à sa taille de guêpe qui a l'impression d'avoir totalement raté sa vie sentimentale. Et pour cause, elle tombe que sur des boulets ou des hommes mariés qui ne sont plus intéressé par son physique que par sa personnalité. 

Elle décide d'aller passer 1 mois à la campagne afin de faire un break sentimental. Elle garde la maison d'une amie en supervisant les travaux effectués par un entrepreneur vraiment grognons et désagréable. 

Angela Morelli nous fait rire et nous émeux dans cette opus. Un roman bonbon qui se laisse lire sans stress. Ça vide la tête et ça fait un bien fou !

Ce qu'en pense D.

Et oui les blondes filiformes n'ont pas le monopole de l'amour. Louise a tout réussit à force de travail sauf sa vie amoureuse, elle a enchaîné les conquêtes mais voilà maintenant elle a 40 ans et ses amis ne la pensent pas capable de tenir une semaine sans craquer sur un homme!
Plein d'humour et de réalité, une histoire simple et sympa au coeur de la baie de Somme. Lu rapidement il vous garantit une bonne après midi au coin du feu. 
On aurait peut être aimé une fin plus étayée mais laisser part à l'imagination fait partie de la lecture. Peut être retrouverons nous Louise au détour d'un roman sur une autre copine d'Emilie.



Le pitch

Ca a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non,  ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. 
Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. 
Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto. 


Ce qu'en pense L. :

Qu'est ce que j'ai le plus préféré dans ce roman  ? Le cadre joué dans la campagne du Sud ouest ? l'héroïne très/trop gentille avec tout le monde ? l'idée des confitures ? la super amie Fanny qu'on rêverait tous d'avoir ? ou non, le beau et mystérieux Corto si habille de ses mains ;-) ? 
Je ne sais que choisir tant cette histoire m'a plus et m'a émue. C'est bien plus qu'un roman sentimental, bien plus qu'une comédie. C'est du "vrai" ! La relation entre les habitants de ce petit village, l'entraide mais aussi les coups bas, les problèmes d'argent de Flore, qui la font vivre dans une maison d'un autre temps, on se retrouve catapulté dans un monde avec des plaisirs simples, qui nous rappelle le bonheur en imaginant l'odeur des croissants du matin, ou le goût de la confiture fait maison. 
Dire à ce moment de ma chronique que j'ai adoré ce roman serait un euphémisme, vous l'avez déjà compris ! Angela Morelli est pour moi l'auteur française qui se rapproche le plus du style d'écriture de Kristan Higgins outre Atlantique avec ses héroïnes anti conformistes et ces localités souvent reculées. De plus après avoir lu (et aimé ses précédents romans) je trouve que celui ci est le plus réussi. Une pépite à part entière. Je conseille vivement ce roman à mes amies de 30 ans, mes tantes de 55 ans et ma grand mère de 80 ans. Il touchera tout le monde sans exception !

Ce que pense D.:

La chaleur du sud ouest l'été, les vergers du lot et Garonne un cadre que nous connaissons bien et que nous aimons.
Avec ce roman Angela Morelli nous replonge un peu dans les plaisirs simples de notre enfance. Les petits villages et leurs commérages, les mamies sympatiques et les amis les vrais. L'odeur des viennoiseries toutes chaudes, les odeurs de cuisine, les intérieurs d'un autre temps et la nature omniprésente. Tout ça sans compter le bel inconnu mystérieux qui vient troubler la quiétude de notre héroïne.
Tout comme ma comparse j'ai adoré ce roman, une vraie tranche de vie et pas rose bonbon. Mais l'entre aide domine et finalement c'est une belle leçon de partage et d'ouverture d'esprit.
A mettre entre toutes les mains, idée cadeau idéale pour vos ami(e)s!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire