Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










vendredi 29 juillet 2016

Best seller du mois de juin : AUDREY RETROUVEE de Sophia Kinsella


Le pitch

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.

Ça, c'était avant.

Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie

d'un oeil nouveau : celui de la caméra.

Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...


Ce qu'en pense L :

Comme vous le savez, Sophie Kinsella est pour moi un auteur hors catégorie. J'aime/ j'adore tout ce qu'elle fait. Je suis une inconditionnelle de l'accro du shopping, et là je la découvre dans une littérature jeunesse mais tout autant loufoque.
Le sujet est dur mais comme le roman est adressé à un jeune public les mots choisis sont discrets sans description malsaine. Passé cela, on découvre une famille en surface complètement barge, mais si on gratte un peu on se retrouve un peu entre Audrey et sa mère Anne. J'ai adhéré à la maman hystérique, qui tire plus à l'humour qu'à la folie elle même. Le fils Franck accro aux jeux vidéo mais complètement lucide sur la vie en général et surtout très adroit pour faire péter un câble à sa mère, le petit Felix tout mignon, et le père Chris, spectateur et un peu ado/nostalgique de sa propre jeunesse. En gros on sait qui porte la culotte à la maison. Et bien sur Audrey, qui nous parle à nous, lecteur, comme dans un journal intime, ou face caméra (les passages derrière l'objectif sont à mourir de rire). On a envie qu'elle s'en sorte et en même temps on a peur qu'elle rechute. Lors de sa première sortie l'émotion est là, et quelques instants plus tard on pose le livre pour rire. C'est ça la force de Kinsella, savoir nous émouvoir avec un humour à couper au couteau. 
On oublie pas Linus, le petit copain très mature qui aidera Audrey à aller de l'avant, mais j'en dit pas plus afin de ne pas vous spoiler.
Une belle histoire en somme que mère et fille peuvent lire sachant que la mère se retrouvera à coup sur dans les deux personnages.
Encore un coup de cœur pour moi que j'inscrit illico dans mes préférés de 2016.

Ce qu'en pense D:

J'avoue ne pas trop connaitre Sophie Kinsella, si jamais j'ai lu "l'accro du shopping" je ne m'en souviens pas....oups désolée L. tu as surement du me le prêter à un moment donné.
Mais par contre "Audrey retrouvée" je m'en rappellerai car c'est vraiment bien tourné. Un vrai sujet d'actualité, le harcèlement à l'école, mais à travers les yeux de la victime et surtout sur sa manière de se reconstruire. Rien de trop sérieux bien sur c'est du pocket jeunesse, mais les faits sont là et ce que vit Audrey raisonne auprès de tous. 
J'avoue que la relation de Franck avec sa mère ça me fout la trouille, j'ai peur de me dire que dans quelques années ce sera moi. Déjà j'ai du mal à suivre "tortues Ninja" sur la tablette Vtech alors qu'est ce que ce sera quand on en sera aux vrais jeux vidéo....
Beaucoup d'humour et une façon de désarmer les conflits qui peut nous intéresser tous... "le cerveau lezard" nous polut tous mais si on s'y prend bien, on peut le remettre dans sa cage et aller de l'avant sans trop laisser de plumes dans la bataille.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire