Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










dimanche 17 janvier 2016

WALLBANGER de Alice Clayton


Le pitch

Caroline Reynolds vient d’emménager dans un superbe appartement à San Francisco, mais sa première nuit est perturbée… par les exploits nocturnes de son voisin ! La promiscuité est d’autant plus frustrante que la jeune femme n’a pas eu d’aventure depuis près de six mois. D’ailleurs, par vengeance, Caroline surnomme le don juan d’à côté le Cogneur de mur. Un jour, excédée, c’est à sa porte qu’elle finit par cogner… pour découvrir en Simon un homme particulièrement séduisant. Peu de temps après, alors qu’ils se croisent à une fête, Caroline accepte d’accorder une trêve pour apprendre à mieux le connaître. Si, petit à petit, ils deviennent amis, seront-ils amants pour autant ?


Ce qu'en pense L :

Bon ben voilà ! Je l'ai enfin lu. Je l'attendais depuis longtemps, beaucoup de bonnes critiques depuis des semaines et le voilà : couverture ultra sexy, pitch plutôt avenant, qui en promet pas mal, et là, dès les premières pages de lecture, c'est le drame : j'accroche pas. Non peut être pas à ce point, plutôt, j'accroche pas autant que je l'aurais espéré. 
Je ne peux pas dire que ce n'est pas un roman sympa, c'est très drôle et dynamique, l'héroïne veut tout contrôler mais en même temps ses pétages de plombs n'en sont que plus drôle. On pense un peu à Sex and the city, Friends un peu tout en même temps. 
Pour résumé c'est la chronique la plus difficile que j'ai eu à faire car justement j'ai aimé, mais on va dire pas assez pour en faire un coup de cœur comme je l’espérais. Je ne sais pas si c'est très clair lol.
Et le gros problème : est ce vraiment une romance type contemporaine à la Dublin Street ? jeu d’innocence etc? ou plutôt de la Chick List ?
Car beaucoup de passage son hilarants : les échanges sms sont un vrai plus, le passage des "pensées" dans la voiture également, et le chat Clive n'en parlons pas. On est plus sur de la comédie romantique que érotique. Quelques passages sur la fin sont un peu chaud, mais tellement métaphoré sur la mer et la bouffe que ça m'a un peu déstabilisé, on s'identifie pas trop aux personnages même si Simon est craquant. Les personnages sont très caricaturés, trop parfait professionnellement et physiquement, c'est pas le monde réel !!
Dommage !! Je n'aurais pas eu mon Monsieur O littéraire ...

Ce qu'en pense D:

Dès les première pages c'est un bof bof qui me hante. Rien de transcendant à l'horizon, puis finalement on accroche, on rigole et on se prend au jeu de séduction de Simon et Caroline. 
J'ai passé un bon moment même si il ne restera probablement pas dans mon esprit très longtemps.
Le livre étant quand même assez long, j'ai vraiment apprécié le changement de rythme avec les échanges de texto faisant intervenir les personnages secondaires. Ainsi que les pensées de tous les protagonistes dans un passage. 
Une jolie comédie romantique qui aurait pu être interprété par Jennifer Aniston à l'écran, le cliché des gens riches et beaux ou tout va bien..il ne manque que la cerise sur le gâteau..les pauvres!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire