Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Scotland street
N'y pense même pas !
Beautiful love.












mercredi 13 janvier 2016

Notre auteur du mois de janvier : EVE BORELLI !!


Eve Borelli habite dans le sud de la France (soleil, plage, mojito et compagnie), entourée de sa famille, ainsi que d'un chat extrêmement capricieux. Elle est enseignante en lettres – mais ne martyrise pas trop les élèves sauf si eux-mêmes martyrisent la conjugaison – et aime autant écrire que, dans le désordre : les Curly, les fous-rires, le shopping, le bavardage, les amis, les trucs qui pétillent, les bons repas, les apéros précédant les bons repas et la légèreté. L'essentiel est là !



Le pitch

Participer à une émission de télé-réalité pour trouver l’amour auprès d’un charmant homme des campagnes ? Même pas en rêve. Sauf que ma mère a un penchant naturel pour s’immiscer dans ma vie. Et une irrépressible envie de me caser, histoire d’avoir des petits enfants à pouponner. Résultat, me voilà inscrite pour tenter de séduire Romuald, grand brun ténébreux et très sympathique vigneron-œnologue au regard qui sent bon le fut de chêne. Bon, j’avoue : c’est plus la perspective de faire un peu de pub à mon entreprise de colliers pour chiens Ouaf-ouaf que celle de rencontrer l’homme de ma vie qui m’a convaincue d’effectuer la grande transhumance jusqu’à Issy-l’Évêque. Mais on ne sait jamais, il paraît que l’amour pousse parfois dans les champs !

Ce qu'en pense L :

En octobre nous avons écrit via Facebook à l'auteur pour lui dire qu'on avait beaucoup aimé sa nouvelle Sexy Rugby et qu'on lirait  avant la fin de l'année ses autres romans, on a attendu le dernier jour mais voici le roman qui aura accompagné ma soirée de la Saint Sylvestre...et oui cause bébé et mari pompier de garde pas de réveillon pour moi cette année. Autant dire que j'ai choisi le bon bouquin pour me dérider !! J'ai retrouvé l'écriture rythmée qui m'avait séduite lors de la lecture de la nouvelle sexy Rugby de Mlle Borelli. Le roman va à 100 à l'heure, c'est loufoque, drôle ( j'ai adoré la scène à l’hôpital avec la copine enceinte) et romantique aussi oui oui :-) 
Anna c'est Becky Bloomwood à la française, et vu qu'il ne faut pas dire de mal de mon accro du shopping ben je vous interdit de dire quoique ce soit sur Anna. Cependant moi qui suis fan de " L'amour est dans le pré" j'aurais ADORE voir une candidate comme elle !! surtout avec son entrée fracassante chez Romuald !! 

Ce qu'en pense D:
J'ai eu un peur au début n'étant pas du tout télé réalité et n'ayant jamais regarder "l'amour est dans le pré" (contrairement à L, lol). 
Mais en fait j'ai adoré Anna et cette belle aventure et top du top tout cela dans une région où j'ai passé 3 ans de ma vie. Alors oui la gare de Chalon je la connais bien, voire très bien! et les expressions de la Bresse profonde ma "ch'tiote", je maîtrise! Une vraie tranche de rire et cette Jenny elle est énorme. 
Beaucoup d'humour et de rebondissement, pas de situations dramatiques ni improbables, une vraie réussite, un sourire à tous les étages et une fin d'apothéose!
A dévorer sans modération :)




Le pitch

Théophile-le-cochon : le fils du propriétaire du zoo est une vermine ventripotente. Depuis qu’il a repris la direction en l’absence de son père hospitalisé, Théophile a décidé de pourrir la vie de Lisie en lui confiant des tâches toutes plus désagréables les unes que les autres. De Responsable de la communication, la voilà désormais promue à Ramasseuse de crottes d’éléphants, pile au moment où elle devait mettre à exécution son plan pour relancer l’activité du zoo...

Lucas-le-paon : après une rencontre fracassante dans l’enclos des éléphants, voilà que Lisie est en charge de faire visiter le zoo à cet arrogant – et irritant – animal, mandaté pour rédiger un article. Un animal terriblement bavard mais aussi très, très séduisant...

Entre un paon tout à fait charmant mais agaçant, un cochon aux intentions très douteuses et le zoo qui part à vau-l’eau, Lisie pourrait bien devenir chèvre !


Une romance à 100 à l’heure où humour rime avec amour !

Ce qu'en pense L :

Encore une réussite pour ce roman très rythmé. L'auteur m'avait dit que cette histoire était plus particulière, moins classique que "La petite brune dans la prairie" : c'est vrai ! 
Déjà le cadre : un zoo ! quelle idée fabuleuse car les éléphants, les serpents et même le perroquet nous donnent des séquences à mourir de rire. 
Une héroïne métisse au fessier rembourré : j'adore Lisie est fantastiquement fantasque, belle sans s'en rendre compte dans son 44 taillé 42.
Des personnages secondaires assez caricaturaux mais qui donnent le ton de l'intrigue : Le "chefaillon", Sam le dresseur de serpent, Ludivine la copine trop canon, et bien-sur Lucas l'anti-héros de la romance.
Une grande réussite pour ce roman loufoque et plein de surprise !!

Ce qu'en pense D:

Une vraie tranche de rire et de vie! Des mises en situation inédites et moi je dois le dire j'ai un faible pour Dark Vador...il est terrible même si j'avoue que si c'était à moi qu'il s'adressait je perdrais peut être un peu le sens de l'humour!
Lisie est adorable, on l'imagine très bien avec sa peau métissée et son "imposant" fessier. J'avoue avoir eu envie de fermer les yeux à l'évocation des boas de Sam le fou...(ben oui quand on a la phobie des serpents même dans un livre sans images ça fait peur!) mais j'ai trop rit. Eve Borelli nous gâte avec de l'action et une touche de sentiment.
Un roman ou l'on ne s'ennuie pas tant au niveau de l'intrigue qu'au niveau des sentiments. Pour une fois tout ne coule pas de source et comme on dit "dans la vie il faut se battre" alors rejoignez Lisie, Ludivine, Sam le fou, les éléphants Dark Vador, le chefaillon et Lucas pour une grande bataille!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire