Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










lundi 21 décembre 2015

Lecture de l'avent J22: DE L'AMOUR AU PIED DU SAPIN de David Lange



Le pitch:

L’amour, Aaron a laissé tomber. Pourquoi s’acharner à trouver l’homme idéal si c’est pour finir systématiquement par souffrir ? Très peu pour lui, merci, il a déjà donné. Pourtant, les fêtes de fin d’année lui rappellent cruellement la réalité : il est seul. Certes, il y a sa famille, et surtout son inimitable cousin Jamie, mais il n’empêche que ses nuits, il les passe tout seul dans son grand lit. Alors, en cette veille de Noël, il s’autorise un souhait. Un souhait un peu fou, un peu naïf et complètement impossible : rencontrer son prince charmant. À son réveil le lendemain, un inconnu est étendu à ses côtés. Il s’appelle Ryan, il est plus sexy qu’un mannequin pour sous-vêtements et Aaron n’a aucune idée de ce qu’il peut bien faire là. À moins que… ?

Ce qu'en pense D:

Une vraie belle surprise, un instant j'ai cru basculer dans l'univers Musso où la réalité est tout autre. Mais le moins que je puisse dire c'est qu'Aaron m'a beaucoup touché. Son mal être et sa solitude puis son histoire avec Ryan ou comment tout peut basculer du jour au lendemain. Je ne veux pas vous vendre la peau de l'ours....donc je n'en dirais pas plus. David Lange nous livre une histoire d'hommes pleine de sentiments et de pudeur, un très bel opus bien loin de la nouvelle Sexy Rugby qui m'avait fait découvrir cet auteur.

Ce qu'en pense L :

Belle histoire de noël pour cette deuxième nouvelle (bien plus longue que les deux autres).Cependant j'ai eu du mal à rentrer dedans.Je suis honnête je n'ai pas accroché avec personnage principal Aaron qui a mon goût se pose trop de questions. Mais le contexte, la magie, le rêve nous emporte quand même dans l'univers de cet auteur qui m'avait beaucoup plu avec sa nouvelle Sexy rugby. Je pense néanmoins que c'est une histoire que j'aurais plus apprécié en télévision, en mode film de noël.





1 commentaire: