mardi 30 juin 2020

Dans les yeux d'une ado: FIVE FEET APART de Raphael Lippincott, Mikki Daughtry, Tobias Iaconis



le pitch
 
Depuis son plus jeune âge, Stella a l'habitude de tout contrôler. Surtout à l'hôpital, où ses poumons défaillants l'envoient régulièrement. Traitement, régime, suivi médical, rien n'échappe à son organisation.

Tout l'inverse de Will, qui n'attend qu'une chose: avois dix-huit ans, sortir d'ici et vivre enfin. Ils n'ont rien en commun, en dehors de leur maladie, celle-là même qui leur impose une distance de trois pas à tout instant.

Peut-on vraiment aimer quelqu'un sans jamais l'approcher?

Ce qu'en pense C.: Ce livre me faisait extrêmement envie, et non pas seulement car Cole Sprouse est sur la couverture mais…. bon j'avoue c'était pour ça. Mais l'histoire en elle même m'intriguait comme vous avez pu le constater moi + les drames romantiques = <3
C'est donc sereinement et pleins d'attentes que je me suis lancée dans cette lecture… qui m'a énormément déçue. En effet, je l'ai trouvé plate, niaise, et j'en passe. Toute l'histoire pour moi a été survolée. Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages et n'ai donc par la suite rien ressenti à leur égard. Les auteurs ont voulu écrire trop vite à mon goût, et cela ne nous laisse pas assez le temps de savourer les personnages, de comprendre leurs relations et leurs passés et de s'identifier… Ayant vue quelques jours après le film, je me suis rendue compte que c'était le copier coller du livre ce qui explique que ce dernier n'est aucune longueur, que tout ce passe très vite, tout en action. J'en conclue alors que écrire ce livre était inutile et que le film (que j'ai tout de même apprécié) aurait suffi amplement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire