Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
La disparition de Stéphanie Mailer
Love me if you Cannes
Karma










jeudi 12 avril 2018

JALOUSE de Matthieu Biasotto


Le pitch:

Manque de confiance en elle, aucune confiance en lui. De toute évidence, Noémie est jalouse. Pas de chance, Samuel plaît aux femmes. Un photographe doué quand il s’agit de sublimer des créatures de rêve.

Si Noémie est aussi méfiante que vigilante, c’est qu’elle est échaudée. Il y a de quoi l’être quand on vit avec un menteur qui a tout gâché entre les cuisses d’une autre. Le genre d’erreur qu’on efface difficilement et dont on ne se remet pas vraiment.

Par amour, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, elle tente pourtant de composer avec cette humiliation et de se reconstruire en instaurant de nouvelles règles. Un an après l’impardonnable, lorsqu’elle tombe sur le second téléphone de son petit ami volage, tout bascule. Ce mystérieux mobile cache des choses.

Le doute devient une certitude. Entre peur légitime et névrose, la frontière disparaît. Trahison, non-dits et manipulation : déjà vu, déjà vécu tout ça. Hantée par des images qui laissent des traces, par des mensonges avérés ou passés sous silence, elle cherche à lever le voile sur la vérité. Le genre de vérité qui change une femme à jamais. Est-ce qu’elle pourra seulement l’accepter ?

Ce qu'en pense D.:

JALOUSE, un titre lancé il y a quelques semaines, le 11 mars le mot FIN apparait alors forcement lors de notre rencontre au salon du Livre de Paris, on a essayé d'en savoir plus. L'auteur restera discret en disant juste "une histoire qui tourne autour d'un couple" ... ok suspense donc. Alors forcement quand on nous propose de le découvrir quelques jours avant sa sortie c'est Joie, Bonheur et compagnie!
Déjà la couverture "Oh Toulouse..." notre capitale à nous les sudistes, un passage dans ma vie professionnelle, des soirées entre copines bref pas mal de souvenirs.
Cette couverture me fait vraiment très très envie, j'aime la photo (je reste novice) et le noir et blanc avec une touche de couleur j'adore! Pour moi c'est de l'art..Sinon parlons un peu de l'histoire.
Noémie est jalouse et il y a de quoi, Sam a fait un sacré coup de couteau dans le contrat. Elle est pleine et entière, elle l'aime autant qu'elle le suspecte. C'est plus fort qu'elle. Besoin de le suivre à la trace, d'être rassurée et pourtant incapable d'avancer de nouveau dans son couple. Un an que c'est la guerre froide, pourtant lui avec ses airs de menteurs tricheurs professionnels, il s'accroche. Il l'aime "sa bulle". 
Noémie est prête a tout pour le garder puis finalement concède qu'il vaut mieux le laisser partir. L'auteur souffle le chaud et le froid sur le couple. Et Sam, que dire, tout porte à croire qu'il est pourri jusqu'à la moelle mais ne serait ce que des apparences? Une fin qui nous rappelle un peu les débuts de l'auteur ( "le supplément d'âme", "kraft"), une fin qui nous scotche...

Matthieu Biasotto nous livre une nouvelle plume, et  nous plonge dans les affres de la jalousie. Ce sentiment si fort et si destructeur. J'avoue ne pas comprendre ces couples qui s'aiment et qui ne peuvent s'empêcher de se faire du mal, mais tout ne s'explique pas dans la vie. L'auteur s'essaye même à un petit moment coquin, là j'avoue qu'il m'a épaté! Tout le livre je me suis demander quelle part de lui même il nous livrait ( forcement il est Toulousain, photographe, infographiste...) et pour moi c'est une belle histoire, qui chamboule. Il a pris un risque, le risque de se livrer encore un peu plus ( même après "Mes derniers mots") et pour moi c'est une réussite. Suspense, faux semblants, amour et sentiments: c'est la combinaison gagnante!

Ce qu'en pense L.:

Jalousie, moi qui croyait avoir quelques travers, je suis loin du compte !
Jalouse, Noémie l'est devenue par hasard, par un écart de conduite de sa moitié. Puis sa jalousie s'est nourrie de mensonges, de non dits, de cachotteries, de secrets.
Samuel est fautif, Samuel s'en veut, mais il a ses secrets, des secrets que nous percerons qu'à la toute fin du roman. 
Chers lecteurs armez vous de patience car il sera long le chemin avant de connaitre le fin mot de l'histoire de ce couple pas comme les autres. Un couple ambigu, s'épanouissant dans la douleur il faut bien le dire. Car sinon, comment Samuel pourrait-il supporter les comportements excessifs de Noémie ? Et surtout Noémie,accrochée à Samuel comme une moule à son rochet, comment peut-elle se regarder en face après tant d'affronts?
Matthieu Biasotto, nous balade, nous mène un coup à droite, un coup à gauche, parfois on plaint Noémie, parfois on a envie de lui mettre des gifles, même combat avec Samuel qui, lui, finalement suivra sa feuille de route jusqu'au bout.
Puis le cadre,Toulouse, pour la première fois je suis les déplacements des protagonistes avec un Mappy dans la tête, le décor est planté car ils sont tous dans mes souvenirs en bonne fille du sud ouest. 
En conclusion je dirai une seule chose, un conseil pour apprécier ce roman à sa juste valeur, chose que j'ai failli oublier en lisant le mot FIN, n'oubliez pas que dans Dark Romance il y a ....suspense, à vous de le deviner quand vous aurez terminé le dernier chapitre de cette histoire ;-) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire