Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
La disparition de Stéphanie Mailer
Love me if you Cannes
Karma










mercredi 24 janvier 2018

L'HEURE DE VERITE de Sarina Bowen


Le Pitch

Bella est manager de l'équipe masculine de hockey sur glace de Harkness. Pour la jeune étudiante au contact facile, adepte de l'amour libre et des corps à corps musclés, le sexe est comme une seconde langue, qu'elle pratique couramment alors que d'autres bredouillent encore. Ce que l'on peut raconter dans son dos ne la trouble pas vraiment. Elle ne comprend donc pas pourquoi son sublime voisin a tant de mal à rester ami avec elle après la nuit torride qu'ils ont passée ensemble. Elle sait qu'elle ne devrait pas s'en soucier, mais quelque chose dans son regard couleur expresso la fait douter.



Rafe s'en veut terriblement d'avoir perdu sa virginité sous l'effet de l'alcool dans une histoire sans lendemain. Son éducation catholique stricte lui a toujours appris à aimer son prochain - mais pas avec une bouteille de vin et une boîte de préservatifs. Les murs ancestraux de Harkness ont été témoins de son grand moment de gêne. Mais quand Bella est victime de malchance et subit les coups bas d'une association d'étudiants, Rafe est là pour l'aider à recoller les morceaux.



Bella ne veut pas de l'aide de Rafe. Elle a même décidé de tirer un trait sur les hommes. Dommage que l'étincelle indéniable qui s'est allumée entre eux ne se laisse pas éteindre aussi facilement.

Ce qu'en pense L. :

Une chose est sure : après cette lecture je suis toujours voir plus, aussi fan de Sarina Bowen. Comme vous le savez, la romance universitaire est mon bonbon à moi, et avec la série Ivy Ligue je suis aux anges. 
Ici pour une fois les rôles sont inversés, Bella est une fille qui assume sa sexualité libre et sans tabou tandis que Rafe est sur la réserve. Suite à un bourrage de crane de sa famille, sexe sans limite équivaut ..à un polichinelle dans le tiroir ou plutôt sur les bras. Du coup, il se réserve avec grand respect à sa copine actuelle. Mais tout ne va pas se passer comme prévu, vous vous en doutez et de fil en aiguille il va tomber dans les bras de Bella.
L'incident de Bella soulève plusieurs problèmes de la société américaine à mes yeux. Même si j'adore les histoires de fraternité on ne peut pas dire que les hommes qui en font partie soit tous dignes de confiance. Souvent le fric donne le pouvoir sur la morale et il n'y a que dans les romans de nos auteurs préférés qu'il en sort quelques bons éléments.  Ici on plonge dans le réel et dans l'horreur. L'horreur de l'acte en lui même mais également l'horreur du silence...que je comprends un peu malheureusement. Tout le monde ne peut pas soulever les montagnes en restant dans l'anonymat. 
Bref, j'ai adoré les thèmes exposés encore une fois par l'auteur. Chaque tome à son problème de société et Sarina Bowen l'intègre parfaitement dans la romance sans en faire un mélo.
Bien entendu, le couple fonctionne à merveille, et il me tarde de connaître la date de sortie du prochain tome dédié à Lianne la voisine de palier de Bella.

Ce qu'en pense D.:

Plus les tomes passent et plus j'aime cette saga Ivy League. Peut être parce que l'auteur ne reste pas en circuit fermé. Cette fois nous sortons un peu de l'équipe de hockey même si Graham, Rikker et Trevi font quelques apparitions.
Pour une fois c'est mademoiselle qui n'a pas froid aux yeux et monsieur qui n'est pas initié, c'est drôle même si bien sur pour eux dès le départ c'est 5 étoiles luxe ;) dans le lit. Bref ce n'est pas le plus important dans cette romance.
On  y relève encore les habitudes ignobles des campus avec leurs fraternités toutes puissantes. Comme toujours une fille se fait humilier alors que le mec se fait féliciter... bref rien de neuf sous le soleil. Heureusement quelques voix vont s'élever et se venger.  Un thème bien d'actualité.
J'ai beaucoup aimé l'introduction de la petite voisine star de cinema, vivement de découvrir son histoire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire