Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Scotland street
N'y pense même pas !
Beautiful love.












mardi 30 mai 2017

COCKY BASTARD de Penelope Ward et Vi Keeland


Le pitch

Un road-trip amoureux. 
Il retourne en Californie. 
Elle va s'y installer. 
Vont-ils trouver l'amour au bout du voyage ?

Chance et Aubrey vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Ils se dirigent tous deux vers la Californie et sont à un tournant de leur vie. Le destin va faire en sorte qu'ils fassent route ensemble. Chance est frimeur, charmeur, amusant.

Aubrey est sérieuse et sort d'une déception amoureuse. Et même si ce n'est pas son type d'homme, il est plutôt irrésistible. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n'a pas tout dit et, la fin du voyage n'est pas forcément ce qu'Aubrey avait prévu. Peut-être qu'ils auront une autre chance...

Ce qu'en pense L. :

Penelope Ward a toujours le chic pour trouver ses héros masculins. Ils sont toujours beaux, charismatiques, bronzés aux allures de surfeurs et surtout surtout mystérieux. J'ai passé un bon moment avec ce road trip amoureux même si j'ai une petite préférence pour Room Hate son précédent roman. Malgré tout l'histoire reste originale et très addictive. J'ai lu le roman en moins de 2 jours. Pénélope Ward est un auteur que je suis depuis quelques temps et qui ne me déçoit jamais. Je continuerai à acheter ses romans les yeux fermés. 
Vi Keeland, je ne la connais pas, je ne sais pas comment l'histoire a été écrite à quatre mains. La particularité est qu'il y a un bon dans le temps et j'ai préféré la deuxième partie. Qui a écrit quoi ? le savez vous ?
Je vous conseille la lecture au mois de juillet pendant les vacances histoire de ne pas être frustrée comme moi qu'une partie de l’histoire soit un Road trip et que dehors, chez vous il tombe des trombes d'eau...

Ce qu'en pense D.:

Aubrey et Chance ou l'art de s'aimer sans le vouloir, sans le pouvoir. Un très beau road trip avec beaucoup d'humour.
J'ai aimé Chance l'ancien footballeur, mannequin pour sous vêtement (même si il parle un  peu vulgairement..), il est tétu et ne lâche rien pour ceux qu'il aime. Aubrey est douce et forte à fois, souvent désarmée devant le beau gosse elle a quand même une sacrée répartie.
Les décors du Nevada nous guide toute la première partie avant d'attaquer les choses sérieuse dans la 2eme, une belle réalisation à 4 mains!
A decouvrir pour un bon moment de détente





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire