Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










dimanche 25 octobre 2015

Collection Sexy Rugby TOME 8 : A UN STADE DU PLAISIR de Valérie K. Baran


Le pitch

Une rage folle. Voilà ce que ressent Josh depuis des jours, des mois même. Et pourtant, il devrait être aux anges : il a été sélectionné pour jouer dans l’équipe de France de rugby, son objectif depuis toujours, son rêve enfin à portée de main. Mais rien ne se passe comme il l’avait imaginé. Tout ça à cause de Damien Seval… Damien et ses cheveux retombant en boucles mouillées sur le front, Damien et son regard perçant, Damien et son corps aux muscles dessinés par les heures d’entraînement… Josh est plus troublé qu’il ne l’a jamais été – bien plus qu’il ne devrait l’être. Et plus les jours passent, moins il a la force de résister à la tentation. A moins que la seule façon d’avancer soit justement d’y céder ?

Ce qu'en pense L :

Je suis tombée par hasard sur cette romance M/M (gay pour les non initiés comme moi) grâce à notre challenge qui était de lire avec D. la totalité des nouvelles de la collection Sexy Rugby afin d'établir notre podium. 
Que ce soit clair : j'ai adoré cette histoire ! On est tellement pris par le mal être et les sentiments de Josh qu'on en oubli qu'il est attiré par un garçon, et, du coup on arrive tout de même à s'identifier au personnage. Je conseille cette nouvelle à toutes celles qui veulent découvrir un autre type de romance sentimentale car l'auteur ne nous met jamais mal à l'aise, les scènes intimes ne sont pas "crues", on est toutes à la cause de Josh ce jeune rugbyman perdu, qui à 18 ans cherche à assumer ses sentiments.
Un gros coup de coeur.


Ce qu'en pense D :

Alors soyons honnête je n’étais pas très emballée à l’idée de lire une nouvelle Gay, mais comme on dit « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ». Je me suis laissée séduire par cette histoire très pudique de la découverte et l’affirmation de son homosexualité. Bien sur dans le milieu viril du rugby c’est rude… ayant suivi un temps de près le rugby il y a forcement 2 ou 3 noms qui me sont venus à l’esprit en lisant cette nouvelle. C’est très bien écrit et même les quelques moments torrides ne m’ont pas perturbée.

1 commentaire:

  1. Hehehe....le m/m faut juste sauter le pas..perso j'ai du mal à m'en passer maintenant^^

    RépondreSupprimer