Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
La disparition de Stéphanie Mailer
Love me if you Cannes
Karma










mercredi 7 février 2018

HEROES de Battista Tarantini

Le pitch:

Ont-ils encore le pouvoir d'aimer ?
La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu'elle commençait des études de médecine, son cœur l'a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L'organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complétement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s'exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie. 
Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours. 
Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n'est pas celui qu'il semble être. Il la fascine, l'attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d'Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer. 

Au cœur de l'immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?

Ce qu'en pense D.:

Roman annoncé comme "la " nouvelle série à ne pas rater, j'avoue être un peu déçue.
Pourtant étant une adepte de l'Australie, j'avais hâte. Mais hormis les clichés outback, araignées et serpents venimeux, je suis restée un peu sur ma faim.
Un roman avec une très belle histoire mais qui pourtant manque d'intensité. Parfois on ne comprends toute l'histoire de Z. Et c'est bien dommage.
Grace, elle, ouvre la porte à cette partie de la greffe, "comment vivre avec l'organe d'un mort?". Comment accepter cette deuxième chance?
Je ne parlerais pas des liens fait avec les divers super héros Marvel et DC Comics car ce n'est pas ma tasse de thé donc j'avoue que certains passages ne m'ont pas trop parlé.
Donc un bilan mitigé pour cet opus.

Ce qu'en pense L.:

On sort des habituelles mégalopoles US pour un petit tour dans le bush australien (D. apréciera).
Au delà de l'histoire assez addictive, j'ai apprécié le cadre, le désert, la moiteur et la beauté des paysages. Ils m'ont fait vibré tout le long de l'histoire. Après j'avoue que quand j'ai lu le titre HEROES, je ne m'attendais pas du tout à la référence comics, mais bon c'était des supers héroes que je connaissaient donc ça va, mais à mes yeux ça a enlevé un peu de crédibilité à l'histoire.
J'aurais aimé en savoir plus sur la vie d'avant de Z., avoir peut être plus de  réponses sur son passif afin de comprendre un peu mieux la psychologie du personnage.
Mis à part tout ça, HUGO a su nous attirer avec  une magnifique couverture et pour une fois peu de coquilles dans le texte ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire