Articles à venir...

Prochainement sur le blog:
Enfin toi, malgré moi
Bastard
The fire










mardi 15 décembre 2015

Lecture de l'avant J16- CHICAGO STARS - NULLE AUTRE QUE TOI de Suzanne Elizabeth Phillips




Le pitch:

"Vous n'aimez pas le football, mademoiselle Somerville ? C'est bien dommage, car votre père vous a légué son équipe". Phoebe n'en revient pas. Elle, patronne des Chicago Stars ! Avec pour mission de gagner le prochain championnat, si elle veut toucher sa part d'héritage ! Ultime pied-de-nez de son père qui l'a toujours méprisée. Ce défi, Phoebe entend bien le relever, même si elle doit s'imposer à ces gaillards machos, à commencer par leur entraîneur, Dan Calebow. Le plus teigneux de tous.

Ce qu'en pense D :

Comment dire....ce fut une lecture laborieuse. J'ai eu beaucoup de mal à m'y mettre, pour preuve il m'a fallu une bonne semaine pour en venir à bout. Est- ce les fautes de frappes toutes les 2 pages ou le milieu de la NFL qui ne m'a pas plu? je ne saurai vous le dire. Pourtant tout est là Phoebe et son histoire malheureuse, le beau et belliqueux Dan, plusieurs chassés croisés dans leurs histoires. Pour moi cette saga s'arrête là mais pour les amatrices, il y a déjà 7 Tomes à dévorer!

Ce qu'en pense L :

Ce roman est assez atypique, je ne saurais pas dans quelle catégorie le classer : comédie romantique ou comédie dramatique ? Ecrit dans les années 90, on sent une réelle différence dans les préoccupations de l'époque à savoir = le sida.
c'est l'histoire de Pheobe, boulotte transformée par la dureté de la vie en une bimbo blonde platine, en apparence sans cervelle...et pourtant, ce qu'elle a conservé durant toutes ces années, c'est bien une cerveau qui fonctionne comme sur des roulettes mais également des blessures incurables dues à une éducation, ou plutôt à un désintérêt total de son paternel plein aux as, macho limite mafieux et propriétaire de la grande équipe de foot US : Les Chicagos Stars.
A son décès, il lègue une bonne leçon à sa fille:  si elle veut toucher un semblant d'héritage il faut qu'elle gère pendant 6 mois l'équipe de foot, afin de la ridiculiser encore plus en côtoyant le "sexy macho beau gosse" coach Calebow.
Cette histoire pleine de rebondissements commence par une scène très comique : l'enterrement du père de Phoebe puis plonge directement dans le passé sordide de l'héroïne.

Alors, oui, ce n'est pas l'histoire du siècle mais ça sort de l'ordinaire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire